Paroles de chansons

Orelsan

Dis-moi

[Couplet 1]
Laisse-moi tout t'expliquer : le problème, c'est l'ennui
Parce que, quand j'suis tout seul, j'peux vite partir en vrille
J'fous rien toute la journée, j'bascule dans la déprime
Et, j'sais même pas pourquoi, j'fais n'importe quoi, faudrait voir un psy'
Laisse-moi tout t'expliquer : le problème, c'est l'alcool
Ça commence par un verre et mes principes s'envolent
Laisse-moi tout t'expliquer : le problème, c'est les autres
Quand j'essaye de rentrer, ils me poussent à la faute
 
[Pont]
Pour de vrai, pour de vrai
Pour de vrai, pour de vrai
Pour de vrai, pour de vrai
Pour de vrai, pour de vrai
 
[Refrain]
S'il te plaît, dis-moi, pourtant, j'aime cette fille-là
Pourquoi j'fais tout pour la faire souffrir ?
S'il te plaît, dis-moi, pourtant, j'aime cette fille-là
Pourquoi j'fais tout pour la faire souffrir ?
Dis-moi, dis-moi, dis-moi (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
Dis-moi, dis-moi, dis-moi (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
Dis-moi, dis-moi, dis-moi (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
Dis-moi, dis-moi, dis-moi (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
 
[Couplet 2]
Laisse-moi tout t'expliquer : le problème, c'est le stress
Quand les problèmes arrivent, j'bloque et j'délaisse le reste
J'arrive plus à penser donc il faut qu'j'décompresse
Mais j'vais beaucoup trop loin, j'contrôle plus rien, y'a plus d'gentillesse (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
Laisse-moi tout t'expliquer : le problème, c'est la peur
Quand j'm'enfonce dans la nuit, j'cherche la lumière ailleurs
Laisse-moi tout t'expliquer : le problème, c'est l’ego
Il me pousse à séduire, à posséder les choses
 
[Pont]
Pour de vrai, pour de vrai
Pour de vrai, pour de vrai
Pour de vrai, pour de vrai
Pour de vrai, pour de vrai
 
[Refrain]
S'il te plaît, dis-moi, pourtant, j'aime cette fille-là
Pourquoi j'fais tout pour la faire souffrir ?
S'il te plaît, dis-moi, pourtant, j'aime cette fille-là
Pourquoi j'fais tout pour la faire souffrir ?
Dis-moi, dis-moi, dis-moi (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
Dis-moi, dis-moi, dis-moi (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
Dis-moi, dis-moi, dis-moi (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
Dis-moi, dis-moi, dis-moi (dis-moi, dis-moi, dis-moi)
 

Tout va bien (Remix)

[Intro : Orelsan]
Dors
Dors
 
[Couplet 1]
Steady livin' without stressin'
Praise the god above, we never had to run with the younger, with the weapon
Flies Gucci when they steppin'
While the mommas at home, praying for a bit of dough it's like
A way of thinkin' so backwards, turnin' back chapters
Just to cause to seem with these actors
They practice
Rappers when they wake up from the matrice
Another night, another actress
 
[Refrain : Orelsan]
Tout va bien, tout va bien
Petit, tout va bien, tout va bien
Tout va bien, petit, tout va bien
Tout va bien, tout va bien
 
[Couplet 2]
Miss, see, everything's nice
Everything's sweet
The money comes fast
Yeah, the money completes
[?]
Yeah, the hood
Yeah, me come from
They get out
Yeah, the paid that I had
Yeah, I let out
[?]
Miss, see, momma, don't cry, it's alright
Everything's fine
I'm not gonna lie
Yeah, we livin' good life
Yeah, we livin' good life
 
[Refrain : Orelsan]
Tout va bien, tout va bien
Petit, tout va bien, tout va bien
Tout va bien, petit, tout va bien
Tout va bien, tout va bien
 
[Couplet 3 : Orelsan]
Si le monsieur parle tout seul, c'est qu'il raconte des histoires
Que le vent rapporte aux enfants pieds nus qui jouent dans les gares
Petit, les gens sur les bancs allongés dans les squares
Attendent l'arrivée d'un amour dont l'avion a pris du retard
Petit, la dame est sur le sol parce qu'elle s'occupe des fourmis
L'aiguille à côté d'elle, ça sert à mieux les nourrir
Le plastique dans la mer, ça sert à faire des jouets
La nuit est noire pour que tu puisses rêver
 
[Refrain : Orelsan]
Tout va bien, tout va bien
Petit, tout va bien, tout va bien
Tout va bien, petit, tout va bien
Tout va bien, tout va bien
 
[Outro : Orelsan]
Dors
Dors
 

Tout ce que je sais

[Refrain : OrelSan]
J'mets tout c'que j'ai, j'aurai pas d'regret
J'ai mis dix ans pour percer et ça fait dix ans qu'j'le fais
J'sais même pas pourquoi j'le fais, tout c'que j'sais :
Chaque mot peut être le dernier, tout c'que j'sais
 
[Couplet 1 : OrelSan]
C'est mon tour de tourner la roue, woh
Ils sont restés sur place, ils sont partis en couilles, woh
Ceux qu'ont des trucs à s'reprocher sont les plus jaloux, woh
J'trouve ça ridicule mais j'ai quand même signé tes boobs, woh
Avec les Velleda qui servaient pour faire des douilles, woh
Jamais sérieux, pourtant, petit, j'avais peur des clowns, woh
J'en suis devenu un de plus, j'ai peur de rien du tout, yeah
J'voulais devenir pro skater, jusqu'à c'que j'perde un genou, yeah
Donc j'ai fait du son, c'est grâce à l'accident qu't'écoutes
J'suis dans la lune depuis tout p'tit
Vide la canette, fais la toupie
Avnier en gros sur le hoodie
J'ai vu la haine dans les sourires
Vu la tristesse dans les fous rires
Des fois, j'me demande si j'ai tout dit
Mais j'ai jamais dit : 'J'ai tout dit' ; la fête est jamais finie
J'défonce depuis dix ans, mets des bougies sur un space cookie
 
[Refrain : OrelSan]
J'mets tout c'que j'ai, j'aurai pas d'regret
J'ai mis dix ans pour percer et ça fait dix ans qu'j'le fais
J'sais même pas pourquoi j'le fais, tout c'que j'sais :
Chaque mot peut être le dernier, tout c'que j'sais
 
[Pont : OrelSan]
Tout c'que, tout c'que, tout c'que j'sais
 
[Couplet 2 : YBN Crodae]
Pull up in Corvette, I don't have any regrets
Paid off all my debts, all this ice up on my neck
Is causing a ceisure, probably a neasure, sorry about part of my Visa
It's hardly a teaser, party-way diva, smart girl, she a keeper
I cannot think of the damages I did on this planet on daily it's harder to manage
Rolls Royce got in parked in the mansion, everyday I'm talking expansion
What's your life goals? Sir, our night shows
Three words that I never had to say: 'Mama, I'm broke'
And, nigga, I never will, got better skills, age twenty-one, need seven mil'
What a honey bun, who's a clever thrill, how can't you measure real?
I'm real as it gets, still in the VIP, and popping pill in a bit
Killing the shit, till the realest of shits, I know you're feeling this shit
 
[Refrain : OrelSan]
J'aurai pas d'regret
J'ai mis dix ans pour percer et ça fait dix ans qu'j'le fais
J'sais même pas pourquoi j'le fais, tout c'que j'sais :
Chaque mot peut être le dernier, tout c'que j'sais
 
[Pont : OrelSan]
Tout c'que, tout c'que, tout c'que j'sais
 
[Refrain : OrelSan]
J'aurai pas d'regret
J'ai mis dix ans pour percer et ça fait dix ans qu'j'le fais
J'sais même pas pourquoi j'le fais, tout c'que j'sais :
Chaque mot peut être le dernier, tout c'que j'sais
 
[Outro : OrelSan]
Tout c'que, tout c'que, tout c'que j'sais
 

Discipline

[Intro]
Discipline, discipline
 
[Couplet]
J'arrive comme pupupup-pudup-pup-pudup-pup
Devine qui vient d'sortir l'album de l'année
J'ai passé 2018 en vol plané
J'suis l'genre de loser qui fait que d'gagner
Hey-hey, hey-hey-hey
Les gamins, fini d'jouer, j'viens pour confisquer la Play
Trop d'porno, on est déséquilibrés
Faut qu'les meufs en mattent plus pour équilibrer, hey
J'ai un pote qui passe son temps à m'gratter
C'bâtard partagerait pas sa 4G
Il m'fait du chantage en disant qu'j'ai changé
Grâce à lui, j'ai d'l'inspi', merci d'me faire chanter
Lalalala, lalalalalalala
Si ton pote chie sur tout l'monde, c'est qu'il fait pareil sur toi
J'arrive sur scène comme ooooh
Pourquoi j'prends la grosse tête comme ça ?
 
[Refrain]
Discipline, discipline, discipline
Discipline, discipline
 
[Couplet 2]
Fils de pute, tu comprends pas qu'j'suis triste
Ma cervelle dans les airs, c'est un feu d'artifice
J'étais un sale geek avant qu'le mot existe
Quand tu peux pas rentrer même quand t'es sur la liste
Difficile de s'rappeler qu'y'a deux manières d'flamber
Quand ma bite fait tout pour m'empêcher d'penser
J'rappais pour me planquer, maintenant, j'rêve de plan B
Amis rappeurs français, vous allez pas m'manquer
Comme envie d'éclater un type au hasard
Envie d'insulter un journaliste trop bavard
Débarquer tard le soir devant leur pavtar
À l’hôpital à cause d'une star, make a wish, bâtard
Que du bonheur, j'vais p't-être finir mon verre
Ou p't-être que c'est l'contraire, c'est lui qui va m'finir
J'vais p't-être finir par terre, j'suis ni gros, ni ton frère
Rester poli, faut l'faire, faut d'la discipline
 
[Refrain]
Discipline, discipline
Discipline
 
[Couplet 3]
Un ancien fan m'a dit : 'T'es trop commercial'
J'lui ai dit : 'J'sais pas c'que ça veut dire, 'trop commercial''
Il a dit : 'Quand tout l'monde aime bien, c'est trop commercial'
J'lui ai dit : 'Tu fais quoi dans la vie ?', il a dit : 'J'suis commercial' (ok)
Faut qu'j'me fasse violence (discipline)
Ces twittos de merde ont trop d'arrogance (discipline)
Les vieilles connaissances prennent vite la confiance (discipline)
Ça va dégager, c'est bientôt la brocante (j'leur apprends la discipline)
J'reviens comme une ex qui t'a fait morfler ('Allô ?')
L'appel que t'aurait pas dû décrocher (brrrrrr)
Fermez vos gueules, j'ai gagné mes procès (he-hey)
Mes textes étaient mieux quand l'juge les posait
Tout l'monde est cool avec moi mais c'est stratégique
J'pensais pas qu'me faire sucer deviendrait pathétique
Avant d'raconter qu'toutes les meufs sont maléfiques
Arrête de les rencontrer dans les carrés vip (oh)
Carré vip (oh), bas résilles (oh), allez-y (oh), j'vais m'barrer vite (ooh)
J'rentre ou j'vais partir en couilles, faut d'la discipline
Trop d'putains d'leggings, trop d'putains d'leggings
J'essaie d'être fidèle mais y'a trop d'putains d'leggings
Redoute le jour où j'perds ma rigueur
J'vais démonter ta pétasse, elle va rentrer dans un Kinder (c'est méchant)
Rentrer dans un Kinder (ça veut rien dire)
Ça sera l'nom du single (n'importe quoi)
Avant, j'jouais des singles (ok)
(Bien joué, ma p'tite gueule)
 

Mes grands-parents

Des fois, ma grand-mère sort un rôti de son sac à main
Elle fait toujours en sorte que tout l'monde mange à trois fois sa faim
Elle peut vivre six mois sans mettre le pied dans un magasin
Parce que c'est pas donné, un franc est un franc même si tu changes la monnaie
J'ai cru qu'mes grands-parents étaient radins mais c'est pas vraiment vrai
C'est juste qu'ils ont connu la vraie merde, et qu'ils ont peur de manquer
À l'âge où j'goûtais mon premier McFlurry Daim
Mon grand-père braconnait des lapins dans le jardin du noble du coin
À l'âge où j'ai eu mon premier scooter
Mes grands-parents plongeaient dans un ravin quand ils entendaient un réacteur
Ma grand-mère a le même téléphone que ton dealer
Avec son numéro scotché d'ssus même si elle le connait déjà par cœur
Mon grand-père il roule les 'R' : il a l'accent de son patelin
Et ça ressemble bizarrement aux clichés d'un accent africain
Mon grand-père a creusé sa cave à la main
Il m'a déjà mis des grandes tartes en m'disant : 'Fais pas l'malin'
Et il a des doigts, c'est des bites
À force d'y planter des clous, des hameçons, des agrafes et toutes sortes de câbles électriques
Mon grand-père a plein d'phrases philosophiques qu'il répète souvent
Genre : 'Rien n'est illégal si personne n'est au courant'
Mes grands-parents ont souvent l'air un peu flippants
C'est sûrement parce qu'ils connaissent plus de morts que d'vivants
Et aussi parce qu'ils ont potentiellement tué des gens
Chez eux, y'a suffisamment de fusils pour alimenter tout un régiment
Mes grands-mères sont magnifiques sur les photos en noir et blanc
Autour desquelles y'a plein d'objets inutiles, fascinants
Mon grand-père pense que les joueurs de basket sont trop grands
Qu'en cas d'égalité au foot ça d'vrait se jouer au corner gagnant
Quand mon grand-père a passé le permis les feux rouges n'existaient pas
Et les clignotants, c'était ses bras
Mes grands-parents croient en l’évangile
Leurs enfants ont décidé d'laisser Jésus tranquille
Mon grand-père utilise le mot pédé pour dire pédophile
Il s'endort entre les plats comme s'il était sous Lexomil
Mon grand-père a plus d'filtres, il raconte les putes à l'armée
Ma grand-mère lui rappelle qu'à l'époque ils étaient d'jà mariés
Mes grands-parents ont l'disque-dur qui commence à ramer
On f'ra passer les histoires, laissera pas la mémoire s'effacer
 
J'ai suivi beaucoup de chemins
J'ai ouvert de nombreux sentiers
 

Adieu les filles

[Intro]
Les filles
 
[Couplet 1]
Baisez-vous vous-mêmes
Parce que, moi, j'ai plus l'droit d'vous ken
C'est pas vraiment l'envie qui m'manque
Plus comme si j'avais un flingue sur la tempe
J'me suis casé juste après avoir percé
Comme si j'passais pro et j'me pétais les croisés
Dis-moi comment faire pour m'lever tous les matins
En sachant qu'j'aurais jamais baisé d'mannequin
J'ai des vieux réflexes de puceau à régler
J'baiserais n'importe quelle meuf par curiosité
Les conneries après les concerts, c'est fini
Pour rentrer dans les loges, faut qu'tu suces un vigile
 
[Refrain]
Adieu les filles
 
[Couplet 2]
Arrêtez d'être bonnes
Parce que j'arrêterai jamais d'être un homme
Instagram, c'est devenu Babylone
Arrêtez d'avoir des numéros d'téléphone
Vous savez très bien qu'j'suis facile à séduire
J'ai pas encore de famille, vous voulez la détruire
Vous niquez mes vacances, partout, y'a des pièges
Même en combinaison, vous êtes bonnes dans la neige
À cause de vous, j'ai dû ralentir l'alcool
Déchiré, vous allez m'shooter en plein vol
J'suis toujours à deux verres, à deux textos
Deux DM de mettre ma bite dans un nid à problèmes
 

Fantômes

[Intro]
Hum…
Hey
Mmm..
San..
San , San, San, San, San, San, San, San
Hey, hey
San, San, San, San, San
Hey, San, hey, hey
San, San, San, San
Hey (hey), hey, San
Hey, hey
 
[Couplet 1]
J'essaye plus d'ressusciter des fantôme
Le teint pâle, les dents jaunes
On n'a jamais d'grandes causes
On avait juste des temps d'pause
On m'a dit : 'Maintenant, faut qu'tu sois sérieux
Faut devenir un homme'
J'ai vu des mecs marrants s'prendre au sérieux
Plus jamais faire rire personne
J'ai l'cerveau qui déconne
C'est leurs insultes qui résonnent
Récemment, plus j'me questionne
Plus j'me rapproche de l'exode
Les mecs vieillissent d'viennent pire qu'avant
Etre un homme, c'est garder une part d'enfant
Tu sombres dès qu't'ignores c'que la vie t'apprend
Y'a pas d'raccourci vers le firmament, c'est dur de tenir sa langue
Dans l'lit d'Satan, les dangers portent un visage d'ange
J'sais qu'finalement y'a personne qui m'attend, si j'agis bizarrement
C'est pas qu'j'oublie ma vie d'avant, j'y pense différemment
Y'a pas de psy' sans patient ; leur haine est juste un passe-temps
J'vous baise, soit dit en passant ; j'connais c'qu'on perd en gagnant
Nombreux seraient les absents si y'avait pas d'diamant, sans
Couronne sur la tête, j'm'en battrai les couilles royalement ; San
 
[Refrain]
Bien sûr qu'j'mens quand j'dis qu'j'en ai rien à foutre
Ça serait dommage que tu sois l'seul qui souffre
Han, t'inquiète pas, mes problèmes vont bien
T'inquiète pas, mes problèmes me vont bien
 
[Couplet 2]
Tu t'fous d'ma gueule et j'fais l'mec stupide
J'me fous d'ta gueule mais j'suis plus subtile
T'as pris la confiance, t'es plus lucide
'Désolé, les gars, c'est juste une rime'
Ma vie, c'est comme marcher sur une ligne
J'me barre en couilles quand y'a plus d'surprise
T'es mon amour, elle, c'est juste une fille
J'ai la mélancolie blues du king
J'étais censé t'emmener sur une île
Île-de-France, et nos rêves puent l'urine
Qu'est-ce que j'vais dire à mon futur fils ?
'Désolé mais y'a plus d'futur, file'
Oui, c'est vrai, t'es jolie, mais raconte pas ta vie
C'est vraiment plus la peine
Depuis qu't'as mis en ligne toute ta vie
Tu m'ennuies comme si j't'ai déjà ken'
J'vois plus d'photo, j'vois qu'le négatif
Comme ma plus grande peur, c'est qu'mon verre soit vide
Quand j'roulais trois heures pour une baise rapide
Et qu'ça jouait les divas comme des vieilles actrices
Quand j'bossais trois semaines pour une paire d'Asics
Pour une Air Max 8, pour une veste à zip
Pour un mec raciste, j'voulais faire d'la 'sique
J'voulais refaire ma vie, s'te-plaît, laisse-moi vivre
J'voudrais être naïf, plus croire mon cœur que mes yeux
Voir un Indien dans Paris avec des fleurs, voir un mec amoureux
Mais y'a plus d'magie dans un tour où tu connais les ficelles
On a failli être amis, maintenant, j'sais qu'ça sera juste du business
 
[Outro]
Malgré les beaux habits, les vestes sont réversibles
On restera faux amis, tu peux chercher d'autres cibles
Ils t'appellent 'la famille', pourraient baiser ta fille
Attendent que tu tombes pour te mettre un penalty
Méfie-toi ou tu finiras sous sédatifs
Sois proche de tes ennemis, c'est comme ça, c'est la vie
 

Excuses ou mensonges

[Intro]
J'ai craché sur le sol, j'ai juré sur ma vie
J'ai donné ma parole, j'ai juré, j'ai promis
J'ai craché sur le sol, j'ai juré sur ma vie
J'ai donné ma parole et puis j'ai tout détruit
 
[Couplet 1]
J'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité
J'ai des excuses tellement belles, tu voudras qu'j'te trahisse pour les écouter
J'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité
J'ai des excuses tellement belles, tu voudras qu'j'te trahisse pour les écouter, dis-moi (dis-moi)
 
[Pré-refrain]
Puisqu'on en est là, dis-moi comment tu veux qu'j'm'en sorte
Puisqu'il est hors de question qu'aucun d'nous deux ne passe la porte
Je l'sais, j'finirai par payer mais la note est bien trop élevée
Désolé, j'vais devoir te piéger car je t'aime
 
[Refrain]
J'ai des mensonges (des mensonges), des mensonges (des mensonges)
Qui rendraient la vérité jalouse
J'ai des excuses (des excuses), des excuses (des excuses)
Si puissantes que tu pardonneras tout
 
[Pont]
Dis-moi c'que tu veux
Dis-moi, j'ai les deux
Dis-moi c'que tu veux, des excuses ou des mensonges, des mensonges ou des excuses
Des excuses ou des mensonges, dis-moi c'que tu veux
 
[Couplet 2]
J'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité
J'ai des excuses tellement belles, tu voudras qu'j'te trahisse pour les écouter
Dis-moi c'que tu rêves d'entendre
J'te mentirai avec une voix d'enfant
J'traverserais la planète en rampant
J'passerais l'reste de ma vie à faire semblant
Droit dans les yeux, j'te mentirai
Tu verras qu'du feu, de la fumée
Je sais, c'est naze, mais c'est trop tard
C'est comme ça, j'laisserai pas juste une histoire tout gâcher
 
[Pré-refrain]
Puisqu'on en est là, dis-moi comment tu veux qu'j'm'en sorte
Puisqu'il est hors de question qu'aucun d'nous deux ne passe la porte
Je l'sais, j'finirai par payer mais la note est bien trop élevée
Désolé, j'vais devoir te piéger car je t'aime
 
[Refrain]
J'ai des mensonges (des mensonges), des mensonges (des mensonges)
Qui rendraient la vérité jalouse
J'ai des excuses (des excuses), des excuses (des excuses)
Si puissantes que tu pardonneras tout
 
[Pont]
Dis-moi c'que tu veux
Dis-moi, j'ai les deux
Dis-moi c'que tu veux, des excuses ou des mensonges, des mensonges ou des excuses
Des excuses ou des mensonges, dis-moi c'que tu veux
 
[Outro]
S'il te plaît, dis-moi, pourtant, j'aime cette fille-là
Pourquoi j'fais tout pour la faire souffrir ?
S'il te plaît, dis-moi, pourtant, j'aime cette fille-là
Pourquoi j'fais tout pour la faire souffrir ?
 

Épilogue

Ma vie, c'est d'trouver les mots justes
Ma vie, c'est d'trouver les soluces
J'essaie d'activer les bonus
La famille, les amis m'propulsent
J'sais qu'j'arrive à rester focus
Car, derrière, l'équipe est robuste
J'donnerai jusqu'au dernier globule
Ma vie, c'est d'trouver des formules
Remonte le temps, retour à la base :
Les cours, les vacances à Palavas
Auto-persuadé d'avoir la poisse
J'écris des textes où j'trouve pas ma place
J'suis né au même endroit qu'Balavoine
Adolescent naïf, maladroit
Arrogant et timide à la fois
Paroles hardcore comme une carapace
Fast-forward deux fois dix ans
Dimanche soir, deuxième nuit blanche
J'écris comme une sorte de vidange
Juste avant d'embrasser l'silence
J'veux plus jamais nier les évidences
J'sais qu'il va falloir prendre mes distances
J'sais qu'si tu tires sur les ambulances
Faudra t'emmener tout seul aux urgences
J'ai fait des erreurs et j'en ferai d'autres
Mais j'veux plus jamais faire semblant d'être amnésique
Quand tout l'monde te prend pour un connard
Et t'es l'seul à qui personne l'avait jamais dit
J'suis la solitude des lendemains d'fête
Après chaque concert, à chaque fois qu'la salle est vide
J'aimerais dire à mon pote
Qu'on s'remet mieux d'une rupture que d'une rupture d'anévrisme
La vie passe en un clin d'œil
J'veux plus battre des cils, passer des paquets d'billes
Aux sachets d'weed, j'ai grandi sur du métal et du R&B
Avec les films des frères Farrelly
J'en ai marre de chanter la déprime
Déso' les enfants du marketing
Chef d'entreprise, j'rapperai pas des chiffres
J'ai commencé sur des break-beat
Quand j'rêvais d'une prod' de Mehdi
J'suis pressé, l'passé resurgit
J'vais dire trainspotting Begbie
J'ai bu des litres, j'ai vomi des litres
Auto-détruit, j'veux m'auto-guérir
Sangoku, j'veux rallier mes ennemis
Devant l'ordi' jusqu'à l'épilepsie
Pas besoin de m'dire 'merci'
J'suis l'premier qu'ça divertit
J'pensais jamais m'investir jusqu'à c'que j'rencontre une fille
En soirée, que j'voulais revoir le jour d'après
Et l'jour d'après, et tous les jours d'après
C'est la deuxième fois qu'une femme me porte
J'renais, j'ai trouvé une deuxième force
Nouveau jour, nouvelle ère, nouvel ordre
J'fabriquerai pas des nouveaux remords
Ça y est, j'ai fait l'deuil d'une époque
J'sais qu'des fois vaut mieux changer d'décor
J'sais qu'on peut s'voir moins et rester potes
J'sais qu'ça demande juste un peu plus d'efforts
Ça fait bizarre de voir les gens changer quand tu les as vus grandir
Mais j'vais plus m'inquiéter pour les choses sur lesquelles je sais qu'j'aurai jamais d'emprise
J'sais qu'j'dois pardonner, sinon la rancune continuera sa hantise
Qu'c'est difficile de trouver la limite entre casser les couilles et la franchise
J'devrais déjà être papa
Si j'étais pas naze les rares soirs où j'taffe pas
C'est l'heure de quitter Paname
Choisir qui sera là l'soir de mon mariage
J'veux plus calculer, j'déteste les maths
Les discours changent avec qui tu parles
J'sais qu'on sous-estime l'emprise du mal
Qu'les fabricants d'armes méritent une balle
J'me méfie d'la bonté des psychopathes
De rentrer chez moi, voir des gyrophares
J'veux plus jouer mon avenir à pile ou face
Avec le feu ou les pyromanes
J'crois plus aux discours des mecs bavards
Aux résolutions sous l'pied d'un arbre
Mes réseaux n'affichent pas mes états d'âme
Des hauts et des bas, mais j'ferai d'l'escalade
J'fais des montagnes de trucs anecdotiques
J'connais la dépression qui frappe les comiques
Marre d'être celui qu'esquive les discussions sérieuses
En sortant des trucs à moitié gol'-ri
J'ai plus l'angoisse d'être en panne
J'sais qu'la vie m'mettra des grandes claques
J'utilise trop d'inspi' et l'temps passe
Des fantasmes resteront des fantasmes
J'veux laisser une trace, laisser une marque
Que tu puisses porter mes t-shirts fièrement
Qu'on m'prenne dans les bras aux enterrements
Savoir pleurer, dire : 'Je t'aime tellement'
Plus voir l'amour comme une sorte de légende
J'veux apprendre à profiter du présent
J'ai les réponses qu'on trouve pas dans Google
Parler aux aveugles, décrire les couleurs
J'aime faire des tubes
La mélancolie robotique d’auto-tune
Ablaye et Skread, 7th Magnitude :
Toujours là comme une mauvaise habitude
Sept heures, j'enregistre seul à l'hôtel, seul au mini stud'
Sept heures du mat' : j'dois rendre l'épilogue dans sept heures
Y a d'fortes chances que l'son soit jamais mixé
D'ailleurs, y'a d'fortes chances qu'il ait jamais existé
Tout c'que j'sais : certains sont forts pour combler mes failles
D'autres savent bien comment on les exploite
Certaines relations sont néfastes
Parfois, les chemins s'séparent
Mais les erreurs se réparent
Et la ligne d'arrivée est souvent la ligne de départ
 

La famille, la famille

[Intro]
La famille, la famille, la famille
La famille, la famille
La famille, la famille, la famille
La famille
 
[Couplet 1]
Assis au milieu d'une salle des fêtes qui pue l'moisi
Un an après avoir avoué qu'j'déteste ces fêtes de famille
J'pensais jamais revenir, c'est comme si j'étais jamais parti
J'crois même que tata réutilise les mêmes verres en plastique
J'ai cru qu'la famille allait m'lyncher
La moitié m'a dit qu'ça les fait marrer, l'autre agit comme si j'avais rien fait
Combien d'fois j'les ai défoncés dans mes textes ?
Pourquoi j'écris la même merde que les comédies françaises que j'déteste ?
C'est quand on risque de perdre les choses qu'on comprend leur valeur
J'suis émotif, j'aurais pas dû attaquer l'punch à quatre heures
C'est fou à quel point j'suis soulagé qu'personne fasse la gueule
Si personne me demande de chanter, j'crois qu'j'vais l'faire tout seul
 
[Refrain]
J'aimerais faire un discours parce que j'ai bu
Levez tous vos verres, j'aimerais dire un truc
Pour les bons et les moments gênants qu'on a vécus
Pour tous ceux qu'on verra jamais plus
J'aimerais rappeler qu'on aurait pu trouver des excuses
Mais on s'retrouve ensemble dans un coin perdu
Quoi qu'on en pense, une chose est sûre
On restera la meilleure famille qu'on n'ait jamais eue
 
[Couplet 2]
On va s'faire chier si j'vous fais des excuses
Souvent, j'parle des disputes de fins d'repas, j'aimerais parler des débuts
Quand Christian jouait l'Père Noël, jusqu'à dix ans, j'y ai cru
Le jour où Nico m'expliquait pourquoi ses Nike ont des bulles
Bien sûr, personne aime voir son père faire des blagues de cul
Mais, bizarrement, c'est l'genre de blagues grâce auxquelles j'suis connu
Les parties d'foot avec les cousins m'ont appris un truc
C'est qu'on a besoin que d'deux cailloux pour avoir un but
J'y ai pas cru quand tata m'a offert Mega Man
J'avais même pas la Mega Drive, j'kiffais rien qu'de regarder la boîte
Quand vous dansiez la chenille, j'rêvais d'être né autre part
Comment j'ai fait pour pas voir que tout l'monde s'amusait sauf moi ?
La fois où tonton allait mal et qu'il a pas fait d'blague
J'ai compris qu'même si elles sont nazes, il vaut mieux qu'il les fasse
Pour fêter mon permis, il m'a prêté son Escort, un vrai choc
Tellement fier, j'ai décapoté sous la flotte
Bruno a sauvé des hivers avec son Caméscope
Si y'avait eu YouTube, j'te jure qu'on aurait percé, à l'époque
En fait, j'en rajoute, c'était nul, on aurait fait un flop
Ma mère était affligée mais elle disait qu'elle trouvait ça top
À toutes ces générations mariées trop tôt
Qui m'donnent espoir quand j'vois les couples vieillir ensemble sur les photos
Moi aussi, j'me sens vieux quand j'discute avec Paulo
Mais il m'fait découvrir ces nouveaux rappeurs à qui j'ai pompé trop d'flow
J'sais qu'son père est pas vraiment raciste, juste méchamment naïf
Il a plus l'choix depuis qu'la famille a des branches en Afrique
Mon beau-frère la pelote beaucoup mais prend soin d'ma frangine
Et, vu qu'elle boit pas c'soir, j'ai l'impression qu'la famille s’agrandit
On fera la fête en famille tant qu'on sera en vie, j'vous l'garantis
La prochaine fois, c'est moi qui lance la chenille, mamie, sois tranquille
 
[Pont 1]
Le punch est dégueulasse parce que c'est moi qui l'ai fait
 
[Refrain]
J'aimerais faire un discours parce que j'ai bu
Levez tous vos verres, j'aimerais dire un truc
Pour les bons et les moments gênants qu'on a vécus
Pour tous ceux qu'on verra jamais plus
J'aimerais rappeler qu'on aurait pu trouver des excuses
Mais on s'retrouve ensemble dans un coin perdu
Quoi qu'on en pense, une chose est sûre
On restera la meilleure famille qu'on n'ait jamais eue
 
[Pont 2]
On aurait pu trouver des excuses
Mais on s'retrouve ensemble dans un coin perdu
Quoi qu'on en pense, une chose est sûre
On restera la meilleure famille qu'on n'ait jamais eue
 
[Outro]
La famille, la famille, la famille
La famille, la famille
La famille, la famille, la famille
La famille
 

Pages