Paroles de chansons

Videoclub - Amour plastique paroles lyrics

La langue: 
Artiste: 
Videoclub - Amour plastique sur Amazon
Videoclub - Amour plastique Regarder sur YouTube
Videoclub - Amour plastique Écouter sur Soundcloud

Amour plastique

Dans mon esprit tout divague
Je me perds dans tes yeux
Je me noie dans la vague de ton regard amoureux
Je ne veux que ton âme divaguant sur ma peau
Une fleur, une femme dans ton coeur Roméo
Je ne suis que ton nom, le souffle lancinant
De nos corps dans le sombre animés lentement
 
Et la nuit je pleure des larmes qui coulent le long de mes joues
Je ne pense à toi que quand le jour sombre, que s'abattent sur moi
mes tristes démons, dans la ville sans fond
Aimes moi jusqu'à ce que les roses fanent,
que nos âmes sombrent dans les larmes profondes
 
Et la nuit quand tout est sombre je te regarde danser
 
Je résonne en baisers, le long de ta poitrine
Perdue dans l'avalanche de mon coeur égaré
Qui es-tu ? Où es-tu ?
Par les pleurs, par les rires de ton ombre effarée
Je résonne en baisers
 
Dans mon esprit tout divague
Je me perds dans tes yeux
Je me noie dans la vague de ton regard amoureux
Je ne veux que ton âme divaguant sur ma peau
Une fleur, une femme dans ton coeur Roméo
Je ne suis que ton nom, le souffle lancinant
De nos corps dans le sombre animés lentement
 
Et la nuit quand tout est sombre je te regarde danser
 

Plus de paroles de cet artiste: Videoclub


Avec les icônes sur la barre latérale droite, vous pouvez regarder, écouter ou acheter en ligne Amour plastique paroles fichier de musique ou CD.

Si vous souhaitez télécharger cette musique, vous pouvez cliquer sur licône mp3 sur la barre latérale droite.


Usage personnel ou éducationnel. Videoclub paroles copyright est le propriétaire de cette chanson.



Plus de paroles

Vaiana Trailer [French Version]

Durant plusieures générations, notre famille a vécu en sécurité sur cette île paisible. Mais au-delà du récif, un danger nous menace ! La légende parle d’un héro qui sillonna l’océan à la recherche du demi-dieu Maoi. Ensemble, ils pourront nous sauver.

Maoi ?
-Un bateau ! Aaaaah !!

Maoi, métamorphe, demi-dieu du vent et de la mer.

Je suis …
-l’idole des hommes.
-Quoi ?
-En fait, c’est Maoi, métamorphe, demi-dieu du vent et de la mer, idole des hommes. J’t’ai interrompue, désolé, recommence. Idole des hommes. A toi.

Partir en mission avec une gamine : pas question !
-ça, c’est ma pirogue, et tu vas venir jusqu’à tes …. Ouaw !
-Alors ça, j’l’ai pas vu venir !

L’océan est mon ami.

Premièrement, on va devoir traverser un océan de malheur.
-Les /Kakamora/
-les Kaka-quoi ?
-Oh ! Ils sont trop mignons !
-Ahouh !

Vaiana, j’te couvre !

Maoi, le retour !

-Nan, c’est pas vrai, une fléchette dans la fesse !

Ah ! Nous allons au royaume des montres ?!
-T’affoles pas ! C’est encore bien pire que c’que tu crois ! [Saute] Hiouhhhhh !

Through the wild

Tell me honestly
Does it burn inside of you
Like it does for me
 
Such a mystery
Feel your impressions all around
Just like gravity
But I need to believe
That in time I'm gonna get
What I'm searching for
Or a lucky mistake
I've been in and out of battles
Can't take no more
I can't take no more
 
I hear your voice calling me
Through the wild
Through the wild
It speaks my name
Haunting me
Through the wild
Through the wild
 
I hear your voice calling me
Through the wild
Through the wild
It speaks my name
Haunting me
So set me free - again
 
It's our destiny
I can feel you in the air
Like you're close to me (close to me)
Like a summer breeze
Blowing softly on my skin
I'm in ecstasy
 
But I need to believe
That in time I'm gonna get
What I'm searching for (searching for)
Or a lucky mistake
I've been in and out of battles
Can't take no more
I can't take no more
 
I hear your voice calling me
Through the wild
Through the wild
It speaks my name
Haunting me
Through the wild
Through the wild
 
I hear your voice calling me
Through the wild
Through the wild
It speaks my name
Haunting me
So set me free - again
 
Through the wild
Through the wild
 
I hear your voice
Through the wild
 

When Will I Learn (Demo)

(check, check, check check check, check)
 
[Verse 1]
It's like I'm diving in the shallow of a swimming pool
It's like I'm jumping out a plane without a parachute
It's like I'm trying to find an edge inside a padded room
Like taking twenty shots and thinking I'm not gonna puke
 
[Chorus]
When will I learn?
It's never just a kiss goodnight
When will I learn?
To turn my back and say goodbye
When will I
Start to see that you and me are only guaranteed to crash and burn?
When will I learn?
When will I learn?
 
[Verse 2]
It's like I'm walking into traffic without looking first
It's like the wheel inside my head is working in reverse
They say insanity is doing what you've done before
And thinking it'll turn out different than it did before
 
[Chorus]
When will I learn?
It's never just a kiss goodnight
When will I learn?
To turn my back and say goodbye
When will I
Start to see that you and me are only guaranteed to crash and burn?
When will I learn?
When will I learn?
 

Épreuves du langage

I
 
D’où vient le son
Qui nous ébranle
Où va le sens
Qui se dérobe
D'où vient le mot
Qui libère
Où va le chant
Qui nous entraîne
D’où surgit la parole
Qui comble le vide
Qui fauche le temps ?
 
II
 
Quel alphabet
Prend en compte
Nos clartés comme nos ombres
Quel langage
Raboté par nos riens
Ameute le souffle
Quel désir
Devient cadences
Images . . . métamorphoses
Quel cri
Se ramifie
Pour reverdir ailleurs
Quel poème
Fructifie
Pour se dire autrement ?
 
III
 
Issu de notre chair
Tissé de siècles
Et d’océans
Quel verbe
Criblera nos murs
Sondera nos puits
Modèlera nos saisons ?
 
Avec quels mots
Saisir les miettes
Du mystère
Qui nous enchâsse
Ou de l’énigme
Qui nous surprend ?
 
IV
 
Que veut la Poésie
Qui dit
Sans vraiment dire
Qui dévoie la parole
Et multiplie l’horizon
 
Que cherche-t-elle
Devant les grilles
De l’indicible
Dont nous sommes
Fleur et racine
Mais jamais ne posséderons ?
 
V
 
Ainsi chemine
Le langage
De terre en terre
De voix en voix
 
Ainsi nous devance
Le poème
Plus tenace que la soif
Plus affranchi que le vent !