Paroles de chansons

Plastic Bertrand - Hit 78 paroles lyrics

La langue: 
Plastic Bertrand - Hit 78 sur Amazon
Plastic Bertrand - Hit 78 Regarder sur YouTube
Plastic Bertrand - Hit 78 Écouter sur Soundcloud

Hit 78

Numéro un, la Marseillaise
Mais en disco, c'est plus marrant
Emmanuelle, numéro deux, évidemment
Numéro trois, qui vous voudrez
Et Travolta égalité
Numéro quatre, y a Jacques Mesrine qui s'est tiré
Hit twist soixante-dix-huit
C'est pas la joie mais c'est pas triste
Numéro cinq, toujours la même
Un vieux ringard toujours en six
Et sept et huit
Ne sont plus loin d'Alice Sapritch
Numéro neuf, y a rien de neuf
Bertrand fait toujours du Plastic
Numéro dix
Le con de Commandant de l'Amoco Cadiz
 
Hit twist soixante-dix-huit
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
Hit twist soixante-dix-huit
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
Hit twist soixante-dix-huit
C'est fou, c'est fou, c'est fou, c'est fou ce qu'il m'excite
Soixante-dix-huit
 
Numéro un, encore Hinault et petit pépé Noël
Emmanuelle numéro deux, chapeau la vieille !
Numéro trois, y a Travolta, y a Travoltine et traversin
Et en quatrième Jacquot Mesrine et ses gardiens
 
Hit twist soixante-dix-huit
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
Hit twist soixante-dix-huit
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
Hit twist soixante-dix-huit
C'est fou, c'est fou, c'est fou, c'est fou ce qu'il m'excite
Soixante-dix-huit
 
Numéro cinq, un pistonné qui marche à voile et à vapeur
Les trois suivants chantent en play-back avec ma sœur
Numéro neuf, y a rien de neuf
A part mon épingle à nourrice
Numéro dix
Le con de Commandant de l'Amoco Cadiz
 
Hit twist soixante-dix-huit
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
 
Allez, roulez !
 
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
Hit twist soixante-dix-huit
C'est pas la joie, mais c'est pas triste
Hit twist soixante-dix-huit
C'est fou, c'est fou, c'est fou, c'est fou, ce qu'il m'excite
 

Plus de paroles de cet artiste: Plastic Bertrand


Avec les icônes sur la barre latérale droite, vous pouvez regarder, écouter ou acheter en ligne Hit 78 paroles fichier de musique ou CD.

Si vous souhaitez télécharger cette musique, vous pouvez cliquer sur licône mp3 sur la barre latérale droite.


Usage personnel ou éducationnel. Plastic Bertrand paroles copyright est le propriétaire de cette chanson.



Plus de paroles

Si c'était à refaire

Si c'était à refaire...
Le rendez-vous et l'heure
La foudre sur nos têtes
Les battements de mon cœur
Le feu des mots d'amour
Au berceau de l'histoire
L'enfant qui chaque jour
T'appelle à ma mémoire...
La folie des grandeurs,
Ses effets secondaires,
Le pire comme le meilleur
Non, je ne changerais rien.

Si c'était à refaire
Je passerais par toi,
Si c'était à refaire
Tu passerais par là,
Sur nos chemins d'hier
Qui d'autre mieux que toi,
Si c'était à refaire
Tu serais toujours là.

Si c'était à refaire,
Le « oui » et sa douceur,
La valse des chimères,
De ses matins rêveurs,
Les absences trop longues,
Les silences bavards,
La lumière et les ombres
Au sillon de nos pas.
La promesse des fleurs,
Le mystère d'une larme,
Le bémol des erreurs,
Non, je ne changerais rien.

Si c'était à refaire
Je passerais par toi,
Si c'était è refaire
Tu passerais par là,
Sur nos chemins d'hier
Qui d'autre mieux que toi,
Si c'était à refaire
Tu serais toujours là.

Les lendemains qui chantent,
Les combats incertains
Qu'on a passés ensemble
Je ne changerais rien.

Si c'était à refaire
Je passerais par toi,
Si c'était à refaire
Tu passerais par là,
Sur nos chemins d'hier
Qui d'autre mieux que toi,
Si c'était à refaire
Tu serais toujours là,
Tu serais toujours là,
Même si j'ai tout à refaire
Pour d'autres rêves devant moi,
Demain comme hier
Ce sera avec toi.

Comme j'étais en vie

J'étais dingue de toi, prêt à toutes les conneries, prêt à faire n'importe quoi
Je me souviens de ces quelques pas que tu m'avais appris
Pour valser sous les feux mon amour
Je me souviens des lampions et de l'orchestre
Et les autres riaient, on tournait, maladroits
Mais la nuit nous appartenait
Et puis quand tu m'as dit
Laissons-les boire à notre amour qui hurle
Putain
Comme j'étais en vie
Comme j'étais en vie
Comme j'étais en vie

Et j'embrassais tes doigts
Et j'embrassais tes yeux
J'étais dingue de toi, je n'avais plus besoin de perdre
Tu m'as pris par la manche et dans cette petite rue
Nous brûlions l'un près de l'autre
Putain
Comme j'étais en vie
Comme j'étais en vie
Comme j'étais en vie

Je me souviens de notre dernier mot, le plus inoubliable
Et de tes lèvres qui brillaient dans le soir
Et puis on a rejoint les autres, dans les rires, le bonheur et le vin
Tu venais de temps en temps, délicieuse, prendre ma bouche
Mon Dieu comme j'étais beau
Putain
Comme j'étais en vie
Comme j'étais en vie
Comme j'étais en vie

J'étais dingue de toi, prêt à toutes les conneries, prêt à faire n'importe quoi
Je me souviens de ces quelques pas que tu m'avais appris
Mon Dieu, comme j'étais beau

Collapsed

You were the one
That I couldn't find
Hidden away
In the depths of my mind
 
Why did I let you go
You're to good to be true
I messed it up and now I don't know what to do
We ran in circles and wasted time
From right to wrong
From right to wrong
 
If I knew that you were mine
I wouldn't have wasted time
I wish I could erase the past
Now its all collapsed
In my lap
 
I over thought
So I locked up my heart yeah
There you stood
Your blue eyes hidden beneath your hood
 
Why did I let you go
You're to good to be true
I messed it up and now I don't know what to do
We ran in circles and wasted time
From right to wrong
From right to wrong
 
If I knew that you were mine
I wouldn't have wasted time
I wish I could erase the past
Now its all collapsed
In my lap
 
My mind is blank just like a clean slate
Will I meet another guy with the same blue eyes
And the same name, with the converse shoes I gave.
Will he have the same laugh
Wear my homemade hat.
Bet I'll make another mistake.
And think he's just another fake.
 
Wish I could erase the past now
Wish I could bring you back
 
If I knew that you were mine
I wouldn't have wasted time
I wish I could erase the past
Now its all collapsed
In my lap
 
If I knew that you were mine
I wouldn't have wasted time
I wish I could erase the past
Now its all collapsed
In my lap
 

I Prevail - Lifelines

When I open my eyes and see the lines that live on the life I left behind
I feel disconnected from the place that I call home
When I try rewind I can’t design, a way to go back to that place and time
I remember that moment that changed everything I know
Everything I know

Cut up into pieces, looking for a reason
Who’s gonna be there to make me whole?
I can’t stop the bleeding
Looking for a meaning
Throw me a line and bring me back home
Won’t you say something, say something
I can’t do this alone
Cut up into pieces, looking for a reason
Throw me a line and bring me back home

I live with all the goodbyes, doesn’t matter how hard I try
They end in long nights spent up looking back on my life
I feel disconnected from the place that I call home
They hit me from the blind side, caught me in the blink of an eye
Just like a landmine going off inside my mind
I remember the moment that changed everything I know
Everything I know

Cut up into pieces, looking for a reason
Who’s gonna be there to make me whole?
I can’t stop the bleeding
Looking for a meaning
Throw me a line and bring me back home
Won’t you say something, say something
I can’t do this alone
Cut up into pieces, looking for a reason
Throw me a line and bring me back home

This life can cut like a knife, it leaves lines and divides
It leaves lines and divides
This life can cut like a knife, it leaves lines that divide a before and an after

Cut up into pieces, looking for a reason
Who’s gonna be there to make me whole?
I can’t stop the bleeding
Looking for a meaning
Throw me a line and bring me back home
Won’t you say something, say something now
I can’t do this alone
Cut up into pieces, looking for a reason
Throw me a line and bring me back home

When I open my eyes and see the lines
I see the lines
Now they live on the life I left behind
I see the lines