Paroles de chansons

Mireille Mathieu - L'Adagio paroles lyrics

La langue: 

L'Adagio

Toi et moi
C'était le temps des fleurs
Des rendez-vous du cœur
Quand je comptais les heures
Pour être toi et moi
Deux oiseaux dans la nuit
Qui s'étaient promis de voler plus haut
Et tu t'en vas
Comme un chien, comme un fou
L'adagio est pour nous
Un point d'orgue et c'est tout
Ce qui reste de nous
À l'heure où tu t'en vas
Un adagio qui joue, qui pleure, jusqu'au bout
Toi et moi
C'était un peu de rêve
Amoureuse et blessée
Je t'ai aimé
Toi et moi
C'était beaucoup de fièvre
Heureuse et désolée
Je t'ai aimé
Toi et moi
C'était parfait, je crois
Tu me disais tout ça à l'imparfait
Dis-moi
Comment dire 'Toi et moi' ?
J'avoue, je ne sais pas
Et l'adagio me fait encore pleurer
Sans toi et moi
C'était un peu de rêve
Amoureuse et blessée
Je t'ai aimé
Toi et moi
L'adagio ressemble à tous ces jours de pluie
(C'était le temps des fleurs)
(Des rendez-vous du cœur)
L'adagio ensemble, c'était en Italie
(Quand je comptais les heures)
Pour être toi et moi
Deux oiseaux dans la nuit
Qui s'étaient promis de voler plus haut
Oui, toi et moi
C'était parfait, je crois
Tu me disais tout ça à l'imparfait
Dis-moi
Comment dire 'Toi et moi' ?
J'avoue, je ne sais pas
Et l'adagio me fait encore pleurer
Sans toi et moi

Mireille Mathieu - L'Adagio sur Amazon
Mireille Mathieu - L'Adagio Regarder sur YouTube
Mireille Mathieu - L'Adagio Écouter sur Soundcloud
Mireille Mathieu - L'Adagio mp3 télécharger

Plus de paroles de cet artiste: Mireille Mathieu


Avec les icônes sur la barre latérale droite, vous pouvez regarder, écouter ou acheter en ligne L'Adagio paroles fichier de musique ou CD.

Si vous souhaitez télécharger cette musique, vous pouvez cliquer sur licône mp3 sur la barre latérale droite.


Usage personnel ou éducationnel. Mireille Mathieu paroles copyright est le propriétaire de cette chanson.



Plus de paroles

Better Off Dead

I'm sorry about the sun
How could I know that you would burn?
And I'm sorry about the moon
How could I know that you'd disapprove?
And I'll never make the same mistake
The next time I create the universe
I'll make sure we communicate at length, oh yeah

But until then... better off dead
A smile on the lips and a hole in the head
Better off dead, yeah better than this
Take it away cause there's nothing to miss

I'm sorry about the world
How could I know you'd take it so bad?
And I'll never make the same mistake
So if you're looking for a patsy
Why not try the entire human race just to play it safe?

But until then... better off dead
A smile on the lips and a hole in the head
Better off dead, yeah better than this
Take it away cause there's nothing to miss
Better off dead, you're better off dead
Why don't you try pushing daisies instead?
Better off dead... you're better off dead
A smile on the lips and a hole in the head

And I'll never make the same mistake
The next time I create the universe
I'll make sure you participate, oh yeah

And I'll never make the same mistake
The next time I create the universe
I'll make sure you participate, just in case

Chicago kid

On avait bien 7 ou 8 ans,
On jouait comme si on était grands,
Au bord du vide,
Au bord du vide.
 
Il était petit et seul souvent
Ses mots bizarres, des fois violents
Chicago kid, Chicago kid
 
Tous les soirs il demandait
'Est-ce que c'est grand, la vie ?'
Nous on le croyait stupide
Tous les jours il disait
'Moi j'serai jamais très grand'.
On jouait au bord du vide.
 
Les yeux plus bleus
Il parlait pas d'être malheureux.
On savait pas, Chicago kid
Chicago kid.
Ma voix sur une grimace d'enfant
Il riait vite sans avoir le temps
Avant les rides, avant les rides.
 
Tous les soirs il demandait
'Est-ce que la vie c'est grand ?'
Nous on le croyait stupide
Tous les jours il disait
'Moi j'serai jamais très grand'.
On jouait au bord du vide
 
Un jour le gosse au cœur meurtri
S'approche tout en bas de sa vie
Il se jette dans le vide
Il se jette dans le vide
 
Le jeune est de ces enfants qui passent
Le jeune est de ces enfants qui cassent
C'est trop sordide
Trop sordide
 
Chicago kid, Chicago kid...
 

À cœur ouvert (Sognando)

Je danse peut-être sur du vide,
je joue peut-être avec le feu,
peut-être que je devrai vivre
du bout des yeux.
 
Ne pas trop éclater de rire,
ne jamais avoir de chagrin,
n'être rien d'autre qu'un sourire,
n'être rien d'autre qu'un pantin.
 
Peut-être que la mort existe,
qu'elle me fusille du regard,
mais elle viendra toujours trop vite,
et alors, qu'elle aille se faire voir !
 
Je ne lirai jamais le livre
où l'on apprend à être heureux,
alors autant mettre de l'huile
sur le feu.
 
Autant croquer toutes les pommes,
semer tous mes grains de folie,
prendre le présent par les cornes,
j'ai le droit de claquer ma vie !
 
Alors que la fête commence,
qu'on ne mette plus d'eau dans mon vin.
Ce n'est pas tous les soirs Byzance,
ce n'est pas tous les jours demain.
 
Je veux que les lilas repoussent
là où mes amours sont passées,
que la solitude se couche
à mes pieds.
 
Je veux dormir dans des palaces,
je veux me rouler dans la boue,
n'appartenir qu'à une race,
celle des gens de n'importe où.
 
Peut-être bien que je suis folle
et que je dis n'importe quoi,
que je me saoule de paroles
mais je m'en fous, ce soir je bois !
 
Je veux aimer de tout mon être,
je veux crier de tout mon corps.
Je suis autant femme que bête,
et alors ?
 
Moi aussi, je sais dire « Je t'aime »,
je l'ai dit des milliers de fois,
mais si je veux devenir chienne,
cela ne regarde que moi !
 
Je ne suis pas comme tout le monde,
je n'ai rien à voir avec toi,
qui dis que notre Terre est ronde,
toi qui sais toujours où tu vas.
 
Moi, je ne sais pas ce que je cherche,
je ne sais même pas où est le nord.
Je sais seulement que l'herbe est verte,
et encore…
 
Je sais que la nuit sera blanche
et que je pleure et que je ris
et qu'il y a de fortes chances
pour que ça dure toute ma vie.
 
Peut-être que mon existence
n'est qu'un clin d'œil au désespoir,
mais je m'en fous, ce soir je chante,
et alors, au diable les miroirs !
 

Chante piroguier

Chante piroguier, ton fardeau
Sera plus léger s'il est beau
À travers la forêt, sans cesse devant toi
La plainte égarée de ta voix
 
Passe piroguier ton chemin
Dès que s'est levé le matin
Et sans te reposer, en attendant le soir
Chante piroguier ton espoir
 
Prends garde, ton bateau
S'enfonce au ras de l'eau
Lesté de kilos d'or
Et chavirant sous ces trésors
 
Et toi qui t'émerveille
Au rayon de soleil
Ami, tu ne sais pas
Que ta pirogue en est remplie
 
Si ton maître le pouvait
T'en donnerait la moitié
Tu ne resterais pas
À l'aviron toute la vie
À l'aviron toute la vie
À l'aviron toute la vie
 
Chante piroguier, ton fardeau
Sera plus léger s'il est beau
À travers la forêt, sans cesse devant toi
La plainte égarée de ta voix
 
Passe piroguier ton chemin
Dès que s'est levé le matin
Et sans te reposer, en attendant le soir
Chante piroguier, ô ô ô ô ô