Paroles de chansons

Claude Nougaro - Le Cinéma paroles lyrics

La langue: 
Artiste: 

Le Cinéma

Sur l'écran noir de mes nuits blanches
Moi je me fais du cinéma
Sans pognon et sans caméra
Bardot peut partir en vacances :
Ma vedette, c'est toujours toi
 
Pour te dire que je t'aime, rien à faire, je flanche :
J'ai du cœur mais pas d'estomac
C'est pourquoi je prends ma revanche
Sur l'écran noir de mes nuits blanches
Où je me fais du cinéma
 
D'abord un gros plan sur tes hanches
Puis un travelling-panorama
Sur ta poitrine grand format
Voilà comment mon film commence
Souriant je m'avance vers toi
 
Un mètre quatre-vingts,
des biceps plein les manches
Je crève l'écran de mes nuits blanches
Où je me fais du cinéma
Te voilà déjà dans mes bras
 
Le lit arrive en avalanche
Sur l'écran noir de mes nuits blanches
Où je me fais du cinéma
Une fois, deux fois, dix fois, vingt fois
Je recommence la séquence
 
Où tu me tombes dans les bras
Je tourne tous les soirs,
y compris le dimanche
Parfois on sonne; j'ouvre : c'est toi !
Vais-je te prendre par les hanches
Comme sur l'écran de mes nuits blanches ?
Non, je te dis : « Comment ça va ? »
Et je t'emmène au cinéma
 
Claude Nougaro - Le Cinéma sur Amazon
Claude Nougaro - Le Cinéma Regarder sur YouTube
Claude Nougaro - Le Cinéma Écouter sur Soundcloud

Plus de paroles de cet artiste: Claude Nougaro


Avec les icônes sur la barre latérale droite, vous pouvez regarder, écouter ou acheter en ligne Le Cinéma paroles fichier de musique ou CD.

Si vous souhaitez télécharger cette musique, vous pouvez cliquer sur licône mp3 sur la barre latérale droite.


Usage personnel ou éducationnel. Claude Nougaro paroles copyright est le propriétaire de cette chanson.



Plus de paroles

J'effectue le dab

J'effectue le dab
Dans des endroits inadéquats, ouais
J'apprécie dabber
Dans des contextes inadaptés
J'effectue le dab
Dans des endroits inadéquats, ouais
J'apprécie dabber
Dans des contextes inadaptés
 
Dans des endroits clos
J'effectue le dab, j'effectue le dab
Àa l'heure de pointe dans le métro
J'effectue le dab, j'effectue le dab
Lors d'un repas avec mémé
J'effectue le dab, j'effectue le dab
Quand on me sert un petit café
J'effectue le quoi ? J’effectue le dab
 
J'effectue le dab
Dans des endroits inadéquats, ouais
J'apprécie dabber
Dans des contextes inadaptés
 
Quand je fais dodo
J'effectue le dab, j'effectue le dab
Ou bien quand je fais popo
Je dispose mes bras de manière à faire le dab
Dans un repère orthonormé
J'effectue le dab, j'eff', j'effectue le dab
Quand je tiens un petit bébé
J'effectue le dab
 
J'effectue le dab
Dans des endroits inadéquats
Ouais
J'apprécie dabber
Dans des contextes inadaptés (À toi)
J'effectue le dab
Dans des endroits inadéquats, ouais
J'apprécie dabber
Dans des contextes inadaptés !
Dab
 

Parlez-vous français?

Wow, bonjour, ma chère
Tu as bonne mine, Mayte
Comment cela a été: l'île, la mer, la plage?
Hmm... formidable, Maria
Comme un rêve
Ah, si tu avais vu
Aha, as-tu compris l'importance
De savoir le français?
Dis-le moi
Non
Je t'en prie, vois-tu?
Oh, je le sais, c'est-à-dire...
Ah, j'y suis: l'amour?
Ah, une affaire de cœur?
Vas-y....
Et bien, ça y est

Heures à la plage, un bel après-midi
Le soleil
Le soleil?
Me réveille
Te réveille?
Quel jeune homme en passant
Un visage, sans alliance?
Ses yeux bleus très dangereux
Et alors?
Mmm alors?
Uh, cet homme
Uh, cet homme?
Uh, il vient chez moi comme un brigand, demandant:

Parlez-vous français?
La langue d'amour et de l'été
Voilà c'est une chance d'un cours de vacances
Mais honni soit qui mal y pense

Il me dit:
Parlez-vous français?
Mais cette nuit, laissez-moi prier
De voir les lumières d'une jolie manière
De faire l'amour en bon français

Quel bonheur, sans nuages
L'amour en vérité
Quand on pleure
De bonheur?
Embrasser
Enchanté
Oh, quel temps de jeunes folies
L'année prochaine, plus d'une semaine
Nous irons là-bas ensemble
Nous serons...
C'est si beau
Nous serons...
C'est si beau
Nous serons comme les belles de Paris

Nous dirons:
Parlez-vous français?
La langue d'amour et de l'été
Voilà c'est une chance d'un cours de vacances
Mais honni soit qui mal y pense

Nous dirons:
Parlez-vous français?
Mais cette nuit, laissez-moi prier
De voir les lumières d'une jolie manière
De faire l'amour en bon français
Olé!

Nous dirons:
Parlez-vous français?
La langue d'amour et de l'été
Voilà c'est une chance, d'un cours de vacances
Mais honni soit qui mal y pense

Nous dirons:
Parlez-vous français?
La langue d'amour et de l'été
Voilà c'est une chance d'un cours de vacances
Mais honni soit qui mal y pense

Parlez-vous français?
Mais cette nuit, laisse-moi prier
De voir les lumières d'une jolie manière
De faire l'amour en bon français

Nous dirons:
Parlez-vous français?

Chaque jour reste le nôtre

Une minute après l'autre
Chaque jour reste le nôtre
Une heure après l'autre
Chaque jour reste le nôtre
Un pied devant l'autre
Chaque jour reste le nôtre

C'est vrai, la distance nous fait un petit peu peur
Un peu de hauteur, un peu de grandeur
On ne voit que le vide, on se voit tout en pleurs
Un peu de hauteur, un peu de douceur
On ne voit plus le cœur, on laisse les voyageurs
Un peu de hauteur, un peu de grandeur
C'est vrai, la distance nous fait un petit peu peur
Un peu de hauteur, un peu de grandeur

Une minute après l'autre
Chaque jour reste le nôtre
Une heure après l'autre
Chaque jour reste le nôtre
Un pied devant l'autre
Chaque jour reste le nôtre

On est tout essoufflés, on s'est fait tous un peu peur
Un peu bafouilleur, un peu bagarreur
La proximité nous fait un petit peu peur
On ne voit plus rien, on ne voit que la fin
Et où tout disparaît, ce petit air de rien
Un peu de hauteur, un peu de grandeur
On a tout effacé, n'nous reste que les erreurs

Un peu de hauteur, un peu de grandeur

Une minute après l'autre
Chaque jour reste le nôtre
Une heure après l'autre
Chaque jour reste le nôtre
Un pied devant l'autre
Chaque jour reste le nôtre

Chaque jour reste le nôtre
C'est vrai, la distance nous fait un petit peu peur
Un peu de hauteur, un peu de grandeur
On ne voit que le vide, on se voit tout en pleurs
Un peu de hauteur, un peu de douceur
On ne voit plus le cœur, on laisse les voyageurs
Un peu de hauteur, un peu de grandeur
C'est vrai, la distance nous fait un petit peu peur

Un peu de hauteur, un peu de grandeur
Chaque jour reste le nôtre
Une heure après l'autre
Chaque jour reste le nôtre
Un pied devant l'autre
Chaque jour reste le nôtre

Une minute après l'autre
Chaque jour reste le nôtre
Une heure après l'autre
Chaque jour reste le nôtre

Marta

Des ombres et des mystères qui tournent autour de toi.
En dedans la lumière, te souvients-tu de moi?
On était volatile, je ne savais pas.
Le couteau dans la chair, toi tu combats

Dis pourquoi Marta?

Des cendres et des poussières qui traînent autour de toi.
Du sans dans les rivières, te souviens-tu de moi?
Tu me laisses inutile, à courir après quoi?
Des bouteilles à l'amer, un effluve de toi.

Dis pourquoi Marta?