Paroles de chansons

Cloud Boat - You Find Me paroles lyrics

La langue: 
Artiste: 

You Find Me

Hope you fight the scene my darling
Hope you find these things
Cause a new beginning's what you
Needed darling
I'm just sad that it couldn't have been
With me
 
Thoughts and many things call up my mind
I see you, and scream from time to time
And I'll walk through halls and streets
Wherever I want
It's only now I've started to feel the same
 
Cloud Boat - You Find Me sur Amazon
Cloud Boat - You Find Me Regarder sur YouTube
Cloud Boat - You Find Me Écouter sur Soundcloud

Plus de paroles de cet artiste: Cloud Boat


Avec les icônes sur la barre latérale droite, vous pouvez regarder, écouter ou acheter en ligne You Find Me paroles fichier de musique ou CD.

Si vous souhaitez télécharger cette musique, vous pouvez cliquer sur licône mp3 sur la barre latérale droite.


Usage personnel ou éducationnel. Cloud Boat paroles copyright est le propriétaire de cette chanson.



Plus de paroles

Nothing To Lose But You

I stay up every night
I should've thought twice when I put our lives on the line
I'm a mess
You're the only hope that I hold inside
The self-destruction, the damage I've done
You're the reason I'm still alive
 
And I lose it every day inside of my head
I don't know if I'll be alright
I wanna leave it all behind
I've got nothing to lose
 
I've got nothing to lose but you
Nothing to lose but you
I know that I can't undo
The self-destruction, the damage I've done
I've got nothing to lose but you
 
Take a step, I will follow
Til the end of the earth
Through the best and the worst
'Cause you know all my secrets
All my demons and you keep 'em in check
 
And I lose it everyday inside of my head
I don't know if I'll be alright
I wanna leave it all behind
I've got nothing to lose
 
I've got nothing to lose but you
Nothing to lose but you
I know that I can't undo
The self-destruction, the damage I've done
I've got nothing to lose but you
 
And I lose it everyday inside of my head
I don't know if I'll be alright
'Cause if I didn't have you, I'd be better off dead
You're the reason I'm still alive
 
I've got nothing to lose but you
Nothing to lose but you
I know that I can't undo
The self-destruction, the damage I've done
I've got nothing to lose but you
 
And I lose it everyday inside of my head
I don't know if I'll be alright
'Cause if I didn't have you, I'd be better off dead
You're the reason I'm still alive
I've got nothing to lose but you
 

Vivre de la musique

Moi,
Quand j'étais p'tit, fragile et fous petit garçon.
C'est pas maman qui enveloppait de ses chansons.
Et j'ai grandis porté par le son de sa voix.
Et quand je chante depuis je pense à elle chaque fois.
Je la vois sourire m'écoutant dire.
Je voudrais vivre de la musique tu vois.
Vivre de la musique comme ça.
Vivre de la musique, celle pour laquelle pour laquelle mon
cœur bat.
Oui, je voudrais vivre.
De la musique, tu vois.
Vivre juste en claquant des doigts.
Vivre de la musique, c'est elle qui guide mes pas.
J'ai chanté la nuit quand j'étais loin de ma maison.
Je chante aujourd'hui, j'oublie le temps, j'oublie mon nom.
Et si parfois l'on dit que tant de chansons se ressemblent
mais qu'est ce que ça change.
Si grâce à elle, on se ressemble.
Je vous vois sourire en m'écoutant dire.
On pourrait vivre de la musique, tu vois.
Vivre de la musique, comme ça.
Vivre de la musique, prendre le monde dans ses bras.
puis on pourrait Vivre de la musique tu vois.
Vivre juste en claquant des doigts.
Vivre de la musique, c'est elle qui guide nos pas.
On m'a déjà dit tant de fois, t'es dans tes rêves.
Que je t'échanger de voix à chaque fois que je me relève.
J'ai jamais baissé les bras, laissez mes rêves, moi je
suis toujours là, et tant, tant que mon cœur bat.
Je vis de la musique, tu vois, vis de la musique comme ça .
je vis de la musique, c'est elle qui guide mes pas.
Oui, je voudrais vivre de la musique.
tu vois, vivre juste en claquant des doigts.
Vivre de la musique c'est pour laquelle mon cœur bat.
Puis on pourrait vivre de la musique, vivre de la musique,
vivre de la musique, Je voudrais vivre de la musique tu
vois, vivre juste en claquant des doigts.
Vivre de la musique, celle pour laquelle mon cœur bat.
 

"President Dead"

This is for the people, they want you
This is for the people, they want you
Getting high on violence, baby
 
President Dead is clueless
And he's caught in a headlight, police-stated god
And his skull is stained glass
 
Incubated and jet set
The bitter thinkers buy their tickets
To go find god like a piggy in a fair
 
And we don't want to live forever
And we know that suffering is so much better
 
This is for the people, they want you
This is for the people, they want you
Getting high on violence, baby
 
Give the pills time to work
We all could be martyred in the
Winter of our discontent
Getting high on violence, baby
 
Every night we are nailed into place and
Every night we just can't seem to
Ever remember the reason why
Getting high on violence, baby
 
And we don't want to live forever
And we know that suffering is so much better
 
This is for the people, they want you
This is for the people, they want you
Getting high on violence, baby
 
And we don't want to live forever
And we know that suffering is so much better
 

Les promesses d'un visage

J'aime, ô pâle beauté, tes sourcils surbaissés,
     D'où semblent couler des ténèbres,
Tes yeux, quoique très noirs, m'inspirent des pensers
     Qui ne sont pas du tout funèbres.

Tes yeux, qui sont d'accord avec tes noirs cheveux,
     Avec ta crinière élastique,
Tes yeux, languissamment, me disent : ' Si tu veux,
     Amant de la muse plastique,

Suivre l'espoir qu'en toi nous avons excité,
     Et tous les goûts que tu professes,
Tu pourras constater notre véracité
     Depuis le nombril jusqu'aux fesses ;

Tu trouveras au bout de deux beaux seins bien lourds,
     Deux larges médailles de bronze,
Et sous un ventre uni, doux comme du velours,
     Bistré comme la peau d'un bonze,

Une riche toison qui, vraiment, est la soeur
     De cette énorme chevelure,
Souple et frisée, et qui t'égale en épaisseur,
     Nuit sans étoiles, Nuit obscure ! '