Paroles de chansons

Cloud Boat - Told You paroles lyrics

La langue: 
Artiste: 

Told You

My love
I think I’ve lost my way
The time was on my hand
Tell me I made you proud
My love
 
Cloud Boat - Told You sur Amazon
Cloud Boat - Told You Regarder sur YouTube
Cloud Boat - Told You Écouter sur Soundcloud

Plus de paroles de cet artiste: Cloud Boat


Avec les icônes sur la barre latérale droite, vous pouvez regarder, écouter ou acheter en ligne Told You paroles fichier de musique ou CD.

Si vous souhaitez télécharger cette musique, vous pouvez cliquer sur licône mp3 sur la barre latérale droite.


Usage personnel ou éducationnel. Cloud Boat paroles copyright est le propriétaire de cette chanson.



Plus de paroles

Colour Your Dream

The world needs a change..
You must hear the page
Get away from black and white
The people are strange, just do it your way
 
They will follow you to do the same
I dream in a
I follow the red light
And lead the way to a perfect world
 

Kidnap The Sandy Claws

La, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la
La, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la

Kidnap the Sandy Claws, lock him up real tight
Throw away the key and then
Turn off all the lights

First, we're going to set some bait
Inside a nasty trap and wait
When he comes a-sniffing we will
Snap the trap and close the gate

Wait! I've got a better plan
To catch this big red lobster man
Let's pop him in a boiling pot
And when he's done we'll butter him up

Kidnap the Sandy Claws
Throw him in a box
Bury him for ninety years
Then see if he talks

And Mr. Oogie Boogie man
Can take the whole thing over then
He'll be so pleased I do declare
That he will cook him rare

I say that we take a cannon
Aim it at his door and then
Knock three times and when he answers
Sandy Claws will be no more

You're so stupid, think now
If we blow him up into smithereens
We may lose some pieces
And then Jack will beat us black and green!

Kidnap the Sandy Claws
Tie him in a bag
Throw him in the ocean
Then see if he is sad

Because Mr. Oogie Boogie is the meanest guy around
If I were on his Boogie list, I'd get out of town

He'll be so pleased by our success
That he'll reward us too, I bet

Perhaps he'll make his special brew
Of snake and spider stew
Yummm!

We're his little henchmen
And we take our job with pride
We do our best to please him
And to stay on his good side

I wish my cohorts weren't so dumb
I'm not the dumb one
You're no fun
Shut up!

I've got something, listen now
This one is real good, you'll see
We'll send a present to his door
Upon there'll be a note to read
Now, in the box we'll wait and hide
Until his curiosity
Entices him to look inside
And then we'll have him
One, two, three

Kidnap the Sandy Claws, beat him with a stick
Lock him for ninety years, see what makes him tick

Kidnap the Sandy Claws, chop him into bits
Mr. Oogie Boogie is sure to get his kicks
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see
Lock him in a cage and then throw away the key
Kidnap the Sandy Claws, see what we will see
Lock him in a cage and then throw away the key

La, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la

La, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la

La, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la

La, la, la, la, la, la, la, la, la, la, la

Maman, maman

Maman, maman, j'ai fait un rêve merveilleux
Maman, maman, et que j'étais devenu grand

Je marchais au pas, casque, fusil et sac au dos
Dans la lumière d'un matin, le soleil brillait tout là-haut
Il me suivait comme un copain

Maman, maman, j'ai fait un rêve merveilleux
Maman, maman, nous étions partis tous les deux

Sur un grand bateau, tout blanc, flottait pavillon haut
Et moi j'étais le commandant, parti pour les îles du vent
Tu étais fière de moi, maman

Maman, maman, j'ai fait un rêve merveilleux

Mais soudain tout s'arrête de mon rêve d'enfant
Et je vois apparaître la vraie vie des grands
J'ai le temps, j'ai le temps

Maman, maman, j'ai fait un rêve malheureux
Maman, maman, je te voyais les cheveux blancs

Je veux oublier le soldat et le grand bateau
Auprès de toi je veux rester et que Dieu te garde longtemps
Toi, la plus belle des mamans

Maman, maman, je veux rester encore enfant
Garde-moi près de toi, maman
Garde-moi près de toi, maman!

Peu à peu (쁘아쁘)

J’ai une fleur chez moi
Qui pousse qui pousse
Sans l’arroser vraiment
En douce en douce
Inexorablement
Elle pousse elle pousse
Et son parfum me prend
 
Je ne la voyais pas
D’abord d’abord
Car elle a pris son temps
Elle sort elle sort
Un peu en hésitant
Au bord au bord
De mes sentiments
 
Et un jour
On ne peut plus faire semblant
Quand les petits riens deviennent grands
Les racines se font sans un bruit
Tous ces petits riens qui m’attachent à lui
Oh, tous ces petits petits petits riens
Et peu à peu comme en camaïeu
Peu à peu un lent matin blanc
A viré au bleu Désarmant
 
Peu à peu je me prends au jeu
Peu à peu et très innocemment
Je veux Cet amant
Peu à peu comme en camaïeu
Peu à peu insensiblement
Comme deux aimants
Amoureux
Peu à peu je me prends au jeu
Peu à peu comme un envoûtement
À deux
Oui un jour
On se dit le prince charmant
Fait partie de ma vie depuis long temps
On y pense on rêve on sourit
on est partis pour croire en la magie
Oh on est partis partis partis loin
 
Et peu à peu comme en camaïeu
Peu à peu dans un frémissement
J’ai ouvert les yeux
Finalement
Peu à peu je me prends au jeu
Peu à peu comme un envoûtement
Je veux Cet amant
Peu à peu comme un camaïeu
Peu à peu