Paroles de chansons

Nombre de résultats: 21803

Dis Le Moi

Démise de tout
Éprise de nous
Arrivée jusqu'au bout
J'espère pour nous
Qu'elle en vaut le coup
Je t'en prie Ôtes moi d'un doute
 
Si tu l'aimes
Dis moi que tu l'aimes
Même si mon cœur saigne
Dis moi que tu l'aimes
 
J'tiendrais le coup
Si seulement t'avoues
Que le compte à rebours...
Est donné Alors!
Ainsi soit-elle
Plus de détour
Ni de demi-tour
Les dés sont jetés
Je m'en vais avec classe
 
Si tu l'aimes
Dis moi que tu l'aimes
Même si mon cœur saigne
Dis moi que tu l'aimes
 
Moi je suis ton flow
Tu es limpide comme l'eau
Tu ne dis mot
Et moi je n'ai aucun soucis...
Ni larmes ni drama Baby please
Ce soir on appèlera pas la police
Tes yeux me parlent et
Te mettent en porte à faux
 
Oui tu l'aimes... oui tu l'aimes
Dis moi que tu l'aimes!
Oui tu l'aimes
 
Si tu l'aimes, dis moi que tu l'aimes
Même si mon cœur saigne
Dis moi que tu l'aimes
 
Si tu te lasses dis moi je m'efface
Me sous estimes pas
J'suis plus forte que ça
Plus que nous deux
Pour se dire adieu
Me sous estimes pas
J'suis plus forte que ça... a... a...
 
Si tu l'aimes dis moi que tu l'aimes
Même si mon cœur saigne
Dis moi que tu l'aimes
 
Si tu te lasses dis moi je mefface
Me sous estimes pas
J'suis plus forte que ça
Plus que nous deux
Pour se dire adieu
Me sous estimes pas
J'suis plus forte que ça... a... a...
 
Dis moi que tu l'aimes
Même si mon coeur saigne
Dis moi que tu l'aimes
 

Soley

Soleyyyy soley eyyyy
Il fait froid dehors
mon petit cœur gelé t'attends, toi mon trésor
je prépare le décors patiemment, mi amor.
je te touche du bout des doigts
et je t'espère encore, encore.
tropique est son corps,
si chaud je suis addicte a lui, mon grand condor.
mon cœur abrite la légendaire cité d'or.
 
je te touche du bout des doigts et je t'espère encore, encore.
mon roi soleil
j'attends mon roi soleil
besoin de soleil
ma cité d'or attend mon roi soleil
2nd dans le livre d'or il est écrit que toi
et moi on s'aimera fort
mon cœur abrite la légendaire cité d'or
 
je te touche du bout des doigt et je t'espère encore, encore
mon roi soleil
j'attends mon roi soleil
besoin de soleil
 
ma cité d'or attend mon roi soleil
de guyane est sa bouche
caraibe est son corps, son cœur d'afrique
de guyane est sa bouche
 
caraibe est son corps, son cœur d'afrique
mon roi soleil
j'attends mon roi soleil
besoin de soleil ma cité d'or attend mon roi soleil
j'attend mon roi soleil
j'attend mon roi soleil hum hum
j'attend mon roi soleil
j'attend mon roi soleil hum hum
voila, bonne journée
 

Parce que je t'aime

C'est parce que ton épaule à mon épaule
Ta bouche à mes cheveux
Et ta main sur mon cou
C'est parce que dans mes reins
Quand ton souffle me frôle
C'est parce que tes mains
C'est parce que joue à joue
C'est parce qu'au matin
C'est parce qu'à la nuit
Quand tu dis 'viens', je viens
Tu souris, je souris
C'est parce qu'ici ou là
Dans un autre pays
Pourvu que tu y sois
C'est aussi mon pays
 
C'est parce que je t'aime
Que je préfère m'en aller
Car il faut savoir se quitter
Avant que ne meure le temps d'aimer
 
C'est parce que j'ai peur de voir s'endeuiller
Les minutes, les heures, les secondes passées
C'est parce que je sais qu'il faut un presque rien
Pour défaire une nuit et se perdre au matin
Je ne laisserai pas pencher sur notre lit
Ni l'ombre d'un regret, ni l'ombre d'un ennui
Je ne laisserai pas mourir au fils de jours
Ce qui fut toi et moi, ce qui fut notre amour
Il ne sera jamais emporté par le temps
Je l'emporte moi-même, il restera vivant
 
Oh laisse-moi, je t'aime
Mais je préfère m'en aller
Car il faut savoir se quitter
Avant que ne meure le temps d'aimer
 
J'en ai vu, comme nous, qui allaient à pas lents
Et portaient leur amour comme on porte un enfant
J'en ai vu, comme nous, qui allaient à pas lents
Et tombaient à genoux, dans le soir finissant
Je les ai retrouvés, furieux et combattants
Comme deux loups blessés, que sont-ils maintenant
 
Ça je ne veux pas, je t'aime
Je ne veux pas nous déchirer
C'est mieux, crois-moi, de nous quitter
Avant que ne meure le temps d'aimer
C'est mieux, mieux (Mmmh)
Avant que ne meure le temps d'aimer,
Le temps d'aimer,
Le temps ...
 

Fais-moi du couscous, chéri

fais moi du couscous cheri fais moi du couscous
fais moi du couscous cheri fais moi du couscous
j'ai une joli femme dont je suis ebri
mais voila le drame elle se lève la nuit
sortant de sa chambre a peine vetu
elle se frotte ventre et me dit d'une voix menu
fais moi du couscous cheri fais moi du couscous
fais moi du couscous cheri fais moi du couscous
et moi qui m'endormais rêvant a ses baisers
a ses lèvre vermeilles voila mon reveil
fais moi du couscous cheri fais moi du couscous
fais moi du couscous cheri fais moi du couscous
j'ai trouve la rcette pour decourager
sa passion secrète qui tient eveiller
j'remplace les poichiches par des haricos
et comme je m'en fiche
je jette la smoule au moineaux
c'est plus du couscous cheri c'est plus du couscous
c'est plus du couscous cheri c'est plus du couscous
voila comment ce soir plongée de desespoire
pour une femme affamée j'ai trouvé un nouveau mais
c'est plus du couscous cheri c'est plus du couscous
c'est plus du couscous cheri c'est plus du couscous
fini le couscous cheri fini le couscous
mais desormais mon poulet j'veux du cassoulet
 

Poto

[Couplet 1]
Peu importe les virages ou les biffs que l'on prenne
Tout envoyer en l'air pour une p'tite colombienne
Je reste le pote le frère ou la mif que t'as pas
Cherche pas le calcul, le bluff ou le vice y'en a pas
On s'invite partout comme les balles à sec dans l'AK
Si t'as un meilleur ami frère, c'est que t'en as qu'un
On a partagé plus, bien plus que des alliés
J'aurais baissé les yeux devant ta sœur dans l'escalier
Ta daronne c'est ma mère, j'prie pour qu'elle vive âgée
Et on lui paiera plus, bien plus qu'un viager
Au bout d'tes rêves, au bout d'mes rêves y'en a assez pour toi
Et j'te laisserai jamais t'effacer pour moi
J'te laisse le volant et le frein pour qu'on s'arrête
Quand j'étais sous leurs pieds tu m'as mis sur ta tête
N'oublie pas que j'suis ton frère à jeun ou quand j'ai bu
Et que pour toi je meurs, et que pour toi je tue, Fianso
 
[Refrain]
Et que pour toi je meurs, et que pour toi je tue, poto
Et que pour toi je meurs, et que pour toi je tue, poto
Et que pour toi je meurs
 
[Couplet 2]
T’inquiètes pas pour madame, pour ton fils, ton baveux
Si Dieu m'a donné ça c'est comme si tu l'avais
On a pas besoin des meufs ni d'son dans la fête
Et y'aura toujours deux parts dans mon assiette
On est ces hommes en dur qu'il est dur de séduire
J'serai toujours dans ton dos comme l'armure de Seiya
Des fois tu doutes aussi même les grands adultes ont peur
Prends tout et même un rein avec si ça rassure ton cœur
Fais d'la place dans mes problèmes faut qu'j'fasse les 100 pas
Frère dépose moi et rentre s'te plaît ce soir j'les sens pas
Mets du pain dans du pain t'inquiètes ça f'ra l'affaire
Garde ce son dans ta caisse si un jour on s'fait la guerre
Ils f'ront des pieds des mains pour stopper tout ça mais
Si tous les loups m'attrapent moi j't'en voudrais jamais
N'oublie pas que j'suis ton frère à jeun ou quand j'ai bu
Et que pour toi je meurs, et que pour toi je tue, Fianso
 
[Refrain]
Et que pour toi je meurs, et que pour toi je tue, poto
Et que pour toi je meurs, et que pour toi je tue, poto
Et que pour toi je meurs
 
[Refrain]
Et que pour toi je meurs, et que pour toi je tue, poto
Et que pour toi je meurs, et que pour toi je tue, poto
 

Tuba Life

[Intro : Niska]
Charo piraterie
Charo gang (ah oui oui)
La piraterie (ah oui oui)
Charo, c'est charo
 
[Refrain : Niska]
À c'qui paraît
La trap a fait son temps, ils racontent que d'la merde
Regarde, nous, on brasse encore
Le jour de paie
J'suis avec mon gang, on fume de l'herbe
J'suis avec mon gang, à c'qui paraît
La trap a fait son temps, ils racontent que d'la merde
Regarde, nous, on brasse encore
Le jour de paie (oui)
J'suis avec mon gang (mon gang), on fume de l'herbe (fume)
J'suis avec mon gang, encore avec mon gang
 
[Couplet 1 : Niska]
David versus Goliath, c'est l'anarchie
Les ados veulent cogner les gravons
Les baltringues ont quitté la partie (dégage)
Hara Kiri, Boomin comme à Tokyo
Mon cœur ? Un rocher comme un Ferrero
Ma cougar me chante Yakalelo
Devant ma mère que je ferme ma gueule
Devant mon père, que je baisse les yeux
Tu sens la rue, dans mon hood, on t'accueille
Si t'es dans l'crime, négro fais nous la bise
Fini les bêtises, c'est trop de bitches qui veulent mon bonbon (la sucette)
Avant elles bompaient, depuis qu'j'ai l'beubeu, elles veulent des bébés (des marmots)
Torse bombé, comme Donky la police me prend pour un monkey
Check de l'épaule à mon banquier
Mon bigo a trop d'appels manqués
Non, c'n'est pas ma meuf, elle a voulu du cul, je l'ai koké
Gros, si c'est la hess, j'irai pister le voisin d'à côté
 
[Refrain : Niksa]
À c'qui paraît
La trap a fait son temps, ils racontent que d'la merde
Regarde, nous, on brasse encore
Le jour de paie (oui)
J'suis avec mon gang (mon gang), on fume de l'herbe (fume)
J'suis avec mon gang, à c'qui paraît
La trap a fait son temps, ils racontent que d'la merde
Regarde, nous, on brasse encore
Le jour de paie (oui)
J'suis avec mon gang (mon gang), on fume de l'herbe (fume)
J'suis avec mon gang, encore avec mon gang
 
[Couplet 2 : Booba]
Cuisine rapporte khalis
J'suis recherché par la police
T'es Pinocchio, j'suis l'ébeniste
Milli, milli dans le ménisque
J'vends du Hasch, j'vends de la tise
J'm'en bats les couilles de vendre des disques
Tellement d'salaires sur Bériz
Moi, faire bise avec chinese (ching)
On t'en mettra une dans la tête
Le lendemain, j'me bugattise
Bugattiser dans le Hood'zer
Alors que partout, c'est la crise
Mets-toi dans le fion tah récession
J'ai le flow, t'as le son, t'as les sessions
T'es en face sur le ring, t'as les lésions
King partout, toutes les régions
J'suis posé dans le coupé
Y'a une tchoin et mon jnoun
Pas besoin d'te faire un dessin
Gros, elle m'a donné son boule
D'puis la cour de récréation
Entouré de mes gouns
Hardcore, j'entends une réaction
De mauvais garçons dans la foule
Swag de salaud, poucave, charlot, pute, allô ?
J't'envoie l'hélico' dans le bendo
Viens sucer négro Monte-Carlo
Y'a chard-clo, Charlot, lui c'est Charo
Y'a chard-clo, Charlot, nous c'est Charo
 
[Refrain : Niksa]
À c'qui paraît
La trap a fait son temps, ils racontent que d'la merde
Regarde, nous, on brasse encore
Le jour de paie (oui)
J'suis avec mon gang (mon gang), on fume de l'herbe (fume)
J'suis avec mon gang, à c'qui paraît
La trap a fait son temps, ils racontent que d'la merde
Regarde, nous, on brasse encore
Le jour de paie (oui)
J'suis avec mon gang (mon gang), on fume de l'herbe (fume)
J'suis avec mon gang, encore avec mon gang
 
[Outro : Booba & Niska]
Ah oui, oui
Avec mon gang
 

Histoire de pêche

Le petit pêcheur gaspésien
Suivait son père chaque matin
Quinze ans et demi et déjà le pied marin
Sous la lueur d'un vieux fanal
Accompagné par les étoiles
Prenait le large le vent dans les voiles
Tous les jours son père lui disait
Quand ils remontaient les filets
Y'a tant de poissons dans le St-Laurent
Qu'on en aura jusqu'à la nuit des temps
 
Et au bout de quarante saisons
Le paternel comme de raison
Décida de jeter l'ancre pour de bon
Le petit pêcheur gaspésien
Qui n'avait plus rien d'un gamin
Prit la relève du bonhomme haut la main
Comme les pêcheurs des environs
Il voulut prendre de l'expansion
Troqua le vieux bateau pour un plus grand
On ne peut pas arrêter le changement
 
Le petit pêcheur gaspésien
Roulait sa bosse avec entrain
Dans les années soixante-dix et quatre-vingts
Et pour mieux runner sa business
Il prit avec lui ses deux fils
Comme le père l'avait fait avec lui jadis
La pêche était en plein essor
C'était l'époque des grands records
Ils revenaient chaque jour à marée basse
Le bateau rempli de morues bien grasses
 
Puis un coup dur pour la région
Que de la brume à l'horizon
On aurait dit qu'il y avait moins de poissons
Partout on niait l'évidence
Mais la rumeur courait dans l'anse
Que l'on aurait surestimé l'abondance
Comme il n'y a plus de morues
Et que les prises diminuent
Les scientifiques ont crié: halte-là!
Il fallut vite imposer des quotas
 
La morue reviendra bien vite
Répétaient les plus optimistes
Même si plusieurs allaient droit vers la faillite
Beaucoup de jeunes gens de la place
Découragés partirent en masse
Y'a pas de jobs icitte qu'est ce que tu veux qu'on fasse?
Quand on base une économie
Toute sur une même industrie
C't'un peu comme mettre ses oeufs dans l'même panier
On reste le bec à l'eau quand y'est vide
 
Le petit pêcheur gaspésien
Sent monter en lui le chagrin
Quand il voit ses garçons exilés au loin
Les deux ont les pieds bien au sec
L'un à Montréal l'autre à Québec
Plus jamais ils ne sentent l'odeur du varech
Le poisson n'est jamais rev'nu
Et son beau bateau fut vendu
Il ne lui reste que le paysage
Et ses souvenirs quelque part au large
 

La biaiseuse

Dans les grandes maisons d’couture
Y en a qui sont trottins
Ou bien vendeuses et par nature
Y en a qui sont mannequins
Y en a qui font des corsages
D’autres qui font des surjets
Moi mesdames, messieurs, mon ouvrage
C’est d’faire les robes en biais
Pour bien biaiser une robe, ma foi
Y en a pas deux, pas deux comme moi
 
Je suis biaiseuse chez Paquin
Je biaise du soir au matin
Les veillées c’était mon bonheur
J’suis pas pour la journée d’huit heures
Et le travail de nuit ne m’fait pas peur
 
Je suis biaiseuse chez Paquin
Pour mon métier j’ai le béguin
Quand mes parents m’voient pas rentrer
Y disent : 'Y a pas à s’inquiéter
Elle est encore en train d’biaiser'
 
Quand j’entrai dans la partie
C’fut une révolution
Dès l’commencement je m’suis sentie
Une très grande vocation
La première fois comme d’usage
Y eut du tirage un peu
Mais quand j’eus perdu mon tirage
Je m’y mis avec feu
À mon métier je prenais goût
J’voulais biaiser un peu partout
 
Je suis biaiseuse chez Paquin
Je travaille hors du magasin
J’emporte de l’ouvrage quand il faut
Je biaise en voiture, en auto
Une fois même j’ai biaisé dans l’métro
 
Avec ardeur, avec entrain
Mais l’docteur qu’est v’nu l’autre matin
M’a ordonné des tas d’sirop
M’a dit qu’il fallait prendre du r’pos
Ben...
Il a trouvé que j’biaisais trop
 
Je vais m’installer bien vite
Me marier, quel bonheur !
Avec un jeune homme plein d’mérite
Qui est ouvrier plisseur
 
Pour nous installer à l’aise
Comme nous n’avons pas l’sou
Je biaiserai d’abord sur une chaise
Et lui plissera tout doux
L’principal c’est qu’y ait pas d’retard
Qu’on dise pas que je biaise en canard
 
Je suis biaiseuse chez Paquin
Mon homme plissera dans l’magasin
C’est ça qui s’ra gentil, ma foi
On fera tout l’ouvrage chez moi
En s’entraidant comme chacun le doit
 
Avec ardeur, avec entrain
Nous nous partagerons l’turbin
Afin de n’pas nous esquinter
Sitôt qu’j’aurai fini d’biaiser
C’est lui qui s’mettra à plisser
 
 

Insolent #1 : Un soir au studio

[Couplet 1 : Bigflo]
J'suis calme comme un gars d'Kingston
Insolent, ni Dieu ni maître
Sur mon skate j'me ballade comme Bart Simpson
Ils disent qu'on sait pas rapper
Mais derrière le mic', ils se mettent à trembler.. #Parkinson
On m'demande : 'ça fait quoi quand tu perces ?'
Ça fait qu'bientôt j'arrête et qu'je me barre dans le Gers
J'achèterai une maison, j'me ferai oublier
Et au bout de trois ans, j'reviendrai tout niquer
Introuvable, j'suis dans l’œil du cyclope
C'est plus que du rap, frérot c'est du hip-hop
T'as les oreilles qui crament, je crois que j'ai l'antidote
Parker, Peterson, Gillespie, Bebop
Fais bien attention, on peut pas prévoir c'qui arrive
Que tu sois riche, qu'tu réussisses, tu payes le même tarif
Et j'ai beau faire du rap ouais, remplir des salles
À la fin, elles repartent toujours avec le guitariste
Même si ça m'tente, j'essaie d'éviter le bédo
J'veux faire le tour du monde mais j'ai qu'un ticket de métro
On est pas crédibles, c'est ça Oli et Bigflo
Notre crew : c'est Cali, Vianney et Tryo
T'es une victime, j'arrive comme un viking sur ta terre
Et j'débite mes gimmicks comme E.T. dans ce Rap Game
Et j'liquide les équipe de tous les types qui veulent ma perte
Leur DJ n'ont jamais senti le toucher du vinyle
J'm'inquiète quand, parfois, j'fais le flambeur
On est la carrosserie, nos fans c'est le moteur
La musique, tu peux la faire avec la tête
Tu peux la faire avec les couilles
Nous, on la fait avec le... *cœur*
 
[Couplet 2 : Oli]
Mon stylo frappe sur le charley
Ça coule de source, ouais j'ai le groove, pas besoin d'en parler
Rap addiction, j'taffe ma diction mais le crade, j'l'évite
J'monte d'un grade, j'ai le phrasé de Miles Davis
J'rappe l'amour, j'fais pas parti d'ces lâches
J'aime pas les bruits qui courent
J'préfère les sons qui marchent
Mais dans me tête j'ai pas percé, j'suis qu'un spectateur
'Tu fais quoi dans la vie ?'
-'Moi, j'voudrais être rappeur'
Même si je sauvais le monde en 48 heures
Y'aurait toujours des gars pour m'insulter sur Twitter
Mais rien de grave, j'tiens la barre comme un skipper
Prends ta photo avec moi
T'auras qu'à dire que c'est pour ta petite sœur
Piquant si il faut, mais à la base on est poli
Viens nous voir en festival, notre public c'est de la folie
À la batterie c'est Bigflo, au piano c'est Bigflo
À la basse c'est Bigflo, à la trompette c'est Oli
Et j'pourrais me mettre à chanter, j'ai la musique dans le cœur
Quand je n'avais pas de plan B : le son, les écouteurs
Ouais j'aimais m'absenter
Elle a sécher mes pleurs quand je me suis planté
Et j'ai pas confiance en moi
Comme les rageux, j'me déteste
Déjà 21, le temps passe vite, faut que j'me dépêche
J'sais toujours pas comment j'fais pour trouver l'inspi d'mes textes
Oli ? Oui ? Ça va ? Et toi ?
On est plusieurs dans ma tête
Du moment qu'on reste nous même, ça nous va
Tu peux nous voir dans le dernier clip de Kery James ou chez Hanouna
J'ai des idées qui se battent dans mon esprit
J'peux dire 'blanc', penser 'noir' et te montrer 'gris'
Supporter de Boca, j'touche pas à la coca'
J't'envoie dans le décor comme la droite de Tony Yoka
On se croise à l'occas', ma musique est locale
Mon poisson rouge me regarde tourner dans mon bocal
 

Insolent #2

[Intro]
Insolent #2
Le nouveau pouvoir s'élève, la victoire est iminente
 
[Couplet 1 : Bigflo]
Depuis le platine, j'me la coule douce, Maman prépare-moi le couscous
Tous ces rappeurs sont à bout d'souffle, j'suis Serpentard, t'es Poufsouffle
Ça marche pour nous et t'as les boules, à ta tête, je vois bien que t'es déçu
Fais péter la canette de Red Bull, frérot, y'a ma tête dessus
Tous des contrefaçons qui viennent de Chine
Je vends plus d'albums qu'ils vendent de shit
Je suis avec Dujardin et Jamel
Les guests dans vos clips font de la peine
J'suis petit et sévère comme Dalton, dans c'game, j'suis la mère de Malcolm
Écoute pas les rappeurs mais ta daronne, bien sûr qu'on écoute les paroles
Avec mon corps de lâche j'me suis démerdé, latino et arabe faut pas m'énerver
Je déterre les wacks, retourne passer le bac, seul mon frère ou une balle pourra m'arrêter
Sur l'album, y'a mon père et y'a Stromae
Quand j'ai vu leurs albums, j'me suis trop marré
Y'a aussi Busta Rhymes et y'a JoeyStarr
Mais celui que je voulais moi c'est ...
Écoute mes conseils, j'suis Gandalf
Avec cet album, j'ai grandi
J'suis souvent calme comme Gandhi
Mais tu pourrais te prendre une mandale
J'évite les clashs et les scandales
C'est pour tous ceux qui portent des sandales
Ils sont pas venus au Planète Rap ?
Ils savent qu'on les casse en free-style
Je sais, j'suis un peu rageux, j'kicke même par temps orageux
J'suis à la page, pas à la plage, plutôt dans les marécages
Latino, Maracas, de Buenos Aires pas d'Caracas
À la base moi, j'voulais pas qu'ils terminent comme ça à la casse
J'suis une graine, je germe et je pousse
Un freestyle pour les gouverner tous
Insolent, je finirai très seul
Il paraît que mon flow est rapide comme Tracer
Il paraît que j'ai la technique qui pourrait te faire bouger la tête comme un te-bê pendant des heures
J'suis calme, j'suis frais, j'suis Freezer, j'suis McGregor/Mayweather
J'suis pas fréquentable, Coca ? Dix ans d'âge
Fais gaffe, mise en garde, main blanche, Isengard
 
[Pont]
Saruman ...
La vraie vie
Yeah, Bigflo & Oli, tu connais non
Oli, Oli, Oli
 
[Couplet 2 : Oli]
On a sauté toutes les barrières, face aux deux frères, ils sont nerveux
Ils ont vingt ans de carrière mais j'ai déjà fait plus de concerts qu'eux
Sur du boom-bap ou d'la trap, je t'éclate ouais le rap m'a adopté
J'ai beau faire du cash, je gagnerai toujours moins qu'une Youtubeuse beauté
Mais bas les pattes, j'fais du rap honorable, mémorable, je mets des baffes, incapables sont les gars dans les bacs
J'me reconnais pas dans leurs faux débats t'façon, bientôt ciao, je me taille, je mets les voiles sur une île en Bretagne
Ça a l'air facile mais j'te jure qu'on a grave taffé
Des fois, j'fais semblant d'être nul, juste pour savoir c'que ça fait
Ils les prennent pour des connes et se servent d'elles, je les aime belles, un peu espiègles
J'en ai dans les poches et dans la cervelle, je suis Gryffondor, t'es Serdaigle
J'excelle mais j'reste intègre dans ma vie en grand écart
Un jour j'rachèterai le TFC pour faire venir Neymar
J'écoute le son des artistes de merde quand j'arrive pas à vomir
Je compte le nombre de salles complètes quand j'arrive pas à dormir
Pendant qu'un rappeur nous clash sur Insta, j'ai offert deux nouvelles voitures aux parents
Et si l'album continue comme ça, ils pourront en changer plusieurs fois par an
Ils nous comparent, j'trouve ça marrant, disent que le rap est plus naze qu'avant
Mais j'les écoute pas, sur le dos, j'ai tatoué le plan d'Azkaban
MC si j'te croise fais bien attention, pas de doute, je casse encore des bouches en freestyle
J'vis les disques d'or comme une déception, moi j'veux le double diamant et le putain de cristal
Suivez ou fuyez moi, sur le coté sont les détracteurs
Maintenant les rappeurs font du cinéma, mais moi ça fait longtemps que je sais que c'est des acteurs
Avant c'était école, routine, enfer, pénible
Maintenant c'est albums, platines, concerts, zéniths
 
[Outro]
Hahahaha, Bigflo & Oli, La vraie vie, déjà platine
Ils font des showcases, on fait des zéniths
Yeah, Bigflo & Oli, à suivre
On s'croise en concert
 

Rock and Roll Paddy

I'm the lowest of the low
I'm the sickest of the sick
They let me out the funny farm
Just to put me in the nick
Then they let me outta the hole
Just to crush me on the dole
I'm the lowest of the low
A rockin boppin lunatic
 
Whack for me daddy
I'm a rock'n'roll paddy
Whack for me daddy
I'm a rock'n'roll queen
Whack for me daddy
I'm a rock'n'roll paddy
Stick another record
in the record machine
 
Here's to Geno, here's to Eddie
Here's to sad songs Big O sings
Here's a letter from Elvis Presley
Big Tom is still the King
 
I will stalk them in the back seats
I will stalk them in the bars
Rape their women and scare their children
Burn them in their brand new cars
 

NW3

It was 1962
I was two years out of school
When I got on board a boat
That was bound for Liverpool
The day I went away
I remember it so well
Said goodbye to the North Wall
And bid a fond farewell
 
When I got down to the smoke
It was 1963
I got a job doing meals on wheels
Round NW3
I was terrorising grannies
For ten lousy bob a week
I was smashed and blacked
And drunk and yawning in NW3
 
In the filth and piss they lived in
They would sometimes hum an air
Or talk in tongues of madness
Keeping time upon a chair
And for their wrists a numbered tab
In Westminster morgue
On a cold hard slab
When I was still a young man
In NW3
 
Now I'm spent of love and rage
And I'm going home again
Never did nobody wrong
Never earned a decent wage
So thanks for sweet fuck all
Once more look at the North Wall
Say goodbye to all of that
And bid a fond farewell
 
At the top of the Pentonville Road
I watched the sun setting
The town spread out before me
Looked beautiful to me
Away from all the sighing
The suffering and the dying
I dreamed of the future
Of the young and the free
 
But the years they went by quickly
Now I swear I won't return here
Where each day just bring me closer
To the final misery
My kids will never scrape shit round here
I won't die crying in a pint of beer
Or eat their stinking meals on wheels
In NW3.
 

Streams of Whiskey

Last night as I slept
I dreamt I met with Behan
I shook him by the hand and we passed the time of day
When questioned on his views
On the crux of life's philosophies
He had but these few clear and simple words to say
 
I am going, I am going
Any which way the wind may be blowing
I am going, I am going
Where streams of whiskey are flowing
 
I have cursed, bled and sworn
Jumped bail and landed up in jail
Life has often tried to stretch me
But the rope always was slack
And now that I've a pile
I'll go down to the Chelsea
I'll walk in on my feet
But I'll leave there on my back
 
Oh the words that he spoke
Seemed the wisest of philosophies
There's nothing ever gained
By a wet thing called a tear
When the world is too dark
And I need the light inside of me
I'll go into a bar and drink
Fifteen pints of beer
 

The Curse of Love

I've seen those signs a million times
The chill that clouds your eyes
The light that shines black as a coal
Deep down in the mind
And I'm hungry, and I'm dying of thirst
Just suffering from a lover's curse
I'll turn to stone, let the rivers flow,
And wash me to the sea
 
The curse of love is hanging over me
 
I've walked the line, stood by your side,
I've kept you company
And all those times you felt like crying,
I've held you close to me
Now someone's put a spell on me,
All my worst dreams are coming true
I'll turn to stone, let the rivers flow,
And wash me to the sea
 
The curse of love is hanging over me
The curse of love is hanging...
Over me
 
Around the tent, the storm was raging,
The gypsy's eyes were wild and blazing
Should have listened when she said
You'd slip away from me
 
The bottle's empty, I've drunk it dry,
And still I feel the pain
Well, all we had is lost now,
Like teardrops in the rain
The night is long, I'm tired and weary,
But I don't know where this road will lead me,
I'll turn to stone, let the rivers flow,
And wash me to the sea
 
The curse of love is hanging over me
The curse of love is hanging...
 

Slow

Baby, i know that you're lonely
Things are moving slowly
Only you and me
Show me something you've been doing
Talk to me so stupid
Like I wasn't here
 
Please don't let me leave
I want to be at home
All alone
Living round
Living nice and slow
 
She will change the way I feel
Cut me of the wheel
And she comes at nights
Unlike had to really loved her
Trying to keep it bitter
Every single night
 
Please don't let me leave
I want to be at home
All alone
Living round
Living nice and slow
 

Give It To Me

I wish you could climb inside my head
 
so you could see what it means
 
when I'm so cold
 
Feeling so low
 
with you
 
give it to me give it to me baby
show me the love
 
give it to me give it to me baby
show me some love
 
I wish I could live in your heart
so I could see what it means
when you're so hot
you seem so hard
to me
 
give it to me give it to me baby
show me some love
 
give it to me give it to me baby
show me some love
 
give it to me give it to me baby
show me some love
 
(please baby)
 

Khmlwugh

Something doesn't feel quite right
My lips are dry, my shoes are too tight
I feel weird
And I know I needed you
She shouldn't have to be
The one who's taking care of me
And that's
 
Kissing
Hugging
Making
Love, and
Waking
Up and
Getting
High
 
I guess I'll have a couple tonight
She's rolling one to pass the time
 
Till I'm home
She's waiting there alone
And it feels like it's the end
But everything falls in again
It's just
 
Kissing
Hugging
Making
Love, and
Waking
Up and
Getting
High
 
Kissing
Hugging
Making
Love, and
Waking
Up and
Getting
Hoh yeah,
 
Kissing
Hugging
Making
Love, and
Waking
Up and
Getting
High
 
Kissing
Hugging
Making
Love, and
Waking
Up and
Getting
High
 
Kissing
Hugging
Making
Love, and
Waking
Up and
Getting
High
 
I know for sure
Everything that I feel is in your mind
It's yours
Only thing we can do is lay down on the floor
Passing it back and forth until it's out
And then
Sliding under the covers
 

Doo Dah

Only goin' again in loving this can
Just woke up upon for a little stress
These two they're a perfect match
 
I did that but only for a minute
Came right back where she was
It's blurry and overcast
 
She spaced at my hand and
All I hear is crying and
All over again goodbye
 
Oh right, oh baby
 
ta-ta-ta-ta-ra-ram
 

Making a Fool of You

Girl, it's been a long time since we spoke
Couldn't hear you over that fan
Thinking between a few jokes
It's getting me through the day
 
Normally I wouldn't say
Lately how you're feelin that way
Told me told tell you what to do
She's making a fool of you
 
Making a fool of you
She's making a fool of you
Something that you gotta lose
 
Fuck usually it rolls right off
Guess it's only my bad luck
Didn't want to be so soft
Doesn't matter anyways
 
Normally I wouldn't say
Lately how you're feelin that way
Told me told tell you what to do
She's making a fool of you
Making a fool of you
She's making a fool of you
Something that you gotta lose
 

Serious

You know he's serious
About the way he feels
So he's gonna take a few of those pills
To get serious
About the way he moves
He's been dreaming 'bout it for a while
Waiting to get down in his
Room
Trying to get loose
Life has no use
Mixing his juice
And he's serious
About the way he looks
But he hasn't got the money and he shouldn't
To be serious
He'll have to catch me in use
To get high about a couple of things
That'll make him shut 'em up
Him
[?] so close
People he knows
Trying to make love
I know it's easier
Just to pack it up, pretend it ain't you
Don't I know it too?
You know he's serious
About the way he feels
So he's gonna take a few of those pills
To be serious
About the way he moves
Things that he might do if he had the hand of a loving, good
Man
Move it, don't stand
Do what you can
To get it all
I know what's easier
Just to pack it up, pretend it ain't you
Don't I know it too?
 

Call Me Up

I can see the future, we'll be
Living it up inside
Making you feel alright
But I know
We got a little space between us
I know you want me to
And there's something we can do
 
Patiently she's sitting there thinking of what she's gonna do
All alone
Anytime you wanna just call me up, and I'll answer you
On the phone
Patiently she's sitting there thinking of what she's gonna do
All alone
Anytime you wanna just call me up, and I'll answer you
On the phone
 
I can feel the pain within you
It's turning your insides out
And filling you up with doubt
Don't you know
How prudent, and I need you feeling
Like you don't mean to [?]
Saying that you know what I'm about
 
Patiently she's sitting there thinking of what she's gonna do
All alone
Anytime you wanna just call me up, and I'll answer you
On the phone
Patiently she's sitting there thinking of what she's gonna do
All alone
Anytime you wanna just call me up, and I'll answer you
On the phone
 

Timing

Drag your feet across the floor
Feeling so relieved
Turning up the thermostat to get a little heat
I could make a cup of coffee
I could make a cup of tea
If I feel like it
 
Plants are looking thirsty
Better have a little drink
Mind's a little foggy better clear it up today
Sipping, staring at a pile of dishes
Lying in the sink
Where I live at
 
Everything I think about is timing
Where it isn't what I do
Don't think I can handle this silence
Nothing here, oh what's the use
Feeling pretty dry in my eyelids
She'll be heading home in an hour or two
 
[?] the pillows
Getting ready for the day
Tidy up a little, but tomorrow [?]
And it's past 11: 30 and I know what I could say
When she gets here
 
Hold on, baby what did you say?
Looking so good
Please save me
Tell me, tell me
Honey you [?]
 
Everything I think about is timing
Where it isn't what I do
Don't think I can handle this silence
Nothing here, oh what's the use
Feeling pretty dry in my eyelids
She'll be heading home in an hour or two
 

Different Kind

[Verse 1: Frisco]
Yes, I'm special
So they all wanna jump on my vessel
You ain't ever gonna get another big Fris
I am out of this world, I'm an extraterrestrial
Tell a man don't get disrespectful
You will get quake, fam I don't wrestle
I'm a rebel, I stared death in the face
So many times, still I survive, I'm special
Huh, yeah, it can get gory
My temper shorter than Shorty
I've had so many ups and downs
Me, I've got such an interesting story
From day one mum said I was special
I used to see man drinking Kestrel
I said 'Forget that,' can't forget that
We made something from nothing, that's special
Shoutout mumzy, I know you're special
Couldn't have been easy raising a rebel
They want beef, I'm milking again
Capital F, I never been sweet like Nestle
Bless you, right before I catch you
Rise it up then kweff you, when they
Tried to say that grime was dead
Boy Better Know to the rescue
 
[Pre-Hook: Shakka]
Been dodging bullets since I left the Matrix
Something from nothing like I'm selling blank discs
I'm yelling 'Yeah, yeah!'
Ten of you, but one of me
Yeah, yeah, I'm a different kind of G
 
[Hook: Shakka]
I'm a different kind of G
I'm a different kind of G
Ohh ahh, I'm a different kind of G
Tell them I'm a different kind of G
Ohh ahh, na na na
Ohh ahh, I'm a different kind of G
Ohh ahh, na na na
Ohh ahh, tell them I'm a different kind of G
 
[Verse 2: Frisco]
I'm so special, I'm a specialist
Understand that I'm an expressionist
I roll with all of the top boys
So it's only the best that you will see next to Fris
And try know I'm special
Ten years in the game, that's special
Man are acting like they got nine lives, well
You can get .45 from the special
Special delivery, can't get rid of me
Big .45 lift him up, no trickery
Flow's all slippery, furthermore it's special
Nowadays everyone's scared to be theirself
But not me, I'm special
You man ain't worth the time in my schedule
To the supporters supporting the ting, one love
Cause to us, you're special
And I specialise in only the realness
So being real is my speciality
That's why I've got emcees mad at me
I set the bar way high in the canopy
Especially when the flow's special
I flow like a .45 special
So mind how you handle me
Eyes at the girls looking all spandangly
 
[Pre-Hook: Shakka]
Been dodging bullets since I left the Matrix
Something from nothing like I'm selling blank discs
I'm yelling 'Yeah, yeah!'
Ten of you, but one of me
Yeah, yeah, I'm a different kind of G
 
[Hook: Shakka]
I'm a different kind of G
I'm a different kind of G
Ohh ahh, I'm a different kind of G
Tell them I'm a different kind of G
Ohh ahh, na na na
Ohh ahh, I'm a different kind of G
Ohh ahh, na na na
Ohh ahh, tell them I'm a different kind of G
 
[Outro: Shakka]
Ohh ahh, na na na
Ohh ahh
Ohh ahh, na na na
No ah, tell them I'm a different kind of G
 

Fallin'

Ooh yeah
Yeah yeah
 
Our little conversations are turning into little sweet sensations
And they're only getting sweeter every time
Our friendly get-togethers are turning into visions of forever
If I just believe this foolish heart of mine
 
I can't pretend that I'm just a friend
'Cause I'm thinkin' maybe we were meant to be
 
I think I'm fallin', fallin' in love with you
And I don't, I don't know what to do
I'm afraid you'll turn away
But I'll say it anyway
I think I'm fallin'(fallin') for you
I'm fallin'(fallin') for you
 
Whenever we're together, I'm wishin' that goodbyes would turn to never
'Cause with you is where I always wanna be
Whenever I'm beside you, all I really wanna do is hold you
No one else but you has meant this much to me
 
I can't pretend (no) that I'm just a friend (I'm just a friend)
'Cause I'm thinking maybe we were meant to be
 
I think I'm fallin', fallin' in love with you (I)
And I don't, I don't know what to do (yeah, yeah)
I'm afraid you'll turn away (I'm afraid you'll turn away)
But I'll say it anyway (yeah)
 
I think I'm fallin', fallin' in love with you (I think I'm fallin')
And I don't, I don't know what to do (and I don't know what to do)
I'm afraid you'll turn away (I'm afraid you'll turn away)
But I'll say it anyway (anyway)
I think I'm fallin'(fallin') for you
I'm fallin'(fallin') for you
 
I'm fallin', I'm fallin' for you
I'm fallin', fallin' for you
And I don't know what to do, yeah yeah
Fall, I'm fallin' for you
 

Ya got something there

Everybody in the land
Would dearly love to lead a band
But how to make a start?
Well, that's the snag
 
First you find a well-known street
Where all the best musicians meet
If you follow what I say it's in the bag
 
Take a little bit of trumpet
And you add a trombone
Pa-di-da, pa-di-da with a rhythm
And ya got something there
 
Take a little bit of team work
Then your three saxophones
Pa-di-da, pa-di-da with a rhythm
And ya got something there
 
That's the secret of Goodman
Oh how he makes you swing
He bends them and sends them
With that certain thing
 
Oh, then you mix a bit of vibro
With a hot clarinet
Everyone will declare when you go on the air
That ya got something there
 
Then you add some comedy
Just like a silly symphony
The 'soons and whistles made of tin
A barnyard noise is all thrown in
 
Like the clucking of the chickens
And the mooing of the cows
Play a tune upon your whistle
And this will make you laugh
 
Then you take the old harmonica
Let him play a few bars
Then the bark of a dog on the road with some sheep
That is followed by cars
 
Then you get the boys to swing it
Let it go with a blare
 

Love Is Lord

I don’t wanna feel myself to be alone
It’s suppose to be long ago
So find another one
 
Love is really alone, I’m going on my own
And I feel another one
I just feel love to you
 
When I feel love, feel a love
And where we go
It make me to wake up, wake up, wake up
 
When I’m in love, in crazy love
What turn me strong
It make me to get up, get up, get up
 
Everybody sees him now as another one
My heart is a fool of love
It make me to be strong
 
The feeling burns to make me go
I’m not alone
It make me to wake up, wake up, wake up
 
When I’m in love, in crazy love
And where we go
It make me to wake up, wake up, wake up
 
Wake up, wake up, wake up
Oh yeah, get up, get up, get a love is a Lord
Wake up, wake up, wake up
Oh yeah, get up, get up, get a love is a Lord
 
Oh… love…
Oh… love is a Lord
 
Everybody sees me that I’m another one
My heart is a fool of love
Your love is a moment in time, yeah
 
My love is strong, and I belong
He makes me to be the one
It make me to wake up, wake up, wake up
 
The feeling grown, it’s really grows
How we go
It make me to get up, get up, get up
 
When I’m in love, feel in love
And where we go
It make me to wake up, wake up, wake up
 
When I’m in love, in crazy love
What turn me strong
It make me to get up, get up, get up
 

Overload

Anticipating, you keep me waiting
I can’t resist you anymore
My heart stopped beating, I’m hardly breathing
When I see you on the floor
 
I can’t, I can’t get enough
Can’t stop, can’t let go
 
Everywhere I go you’re on my mind
Everywhere I see you I go blind
Standing at a crossroad, my heart is bowed
My heart’s on overload
 
Waiting for a love to unfold
Thinking ’bout the stories I’ve been told
Leaving me beside the road, you never showed
My heart’s on overload
 
It’s complicated, I feel frustrated
And I am bleeding for your love
Keep holding on to the dream I once knew
Comes over me like déjà vu
 
I can’t, I can’t get enough
Can’t stop, can’t let go
 
Everywhere I go you’re on my mind
Everywhere I see you I go blind
Standing at a crossroad, my heart is bowed
My heart’s on overload
 
Waiting for a love to unfold
Thinking ’bout the stories I’ve been told
Leaving me beside the road, you never showed
My heart’s on overload
 
I know that I missed you
The moment I kissed you
My soul is burning, I am yearning
My heart’s on overload
 
Hey hey, hey hey
Hey hey hey hey
 
Everywhere I go you’re on my mind
Leaving me beside the road, you never showed
My heart’s on overload
 
Waiting for
Leaving me beside the road, you never showed
My heart’s on overload
 

I'll Be Missing You

Tonight the sun will leave the sky
The moon will smile a sweet goodbye
The flower of day will fade and die
And I'll be missing you
-------
The ghosts of twilight will convene
In purple velvet edged with green
And faithful to my old routine
I'll be missing you
-------
CHORUS:
Same thing tonight as all those before
If anything I miss you more
I miss you more
-------
Dreams meander through my mind
They'll know exactly where to find
The memory that you left behind
And I'll be missing you
-------
REPEAT CHORUS:
-------
Same old memories bittersweet
Make my loneliness complete
-------
The tide of time can't ease the pain
Of love that will not come again
For all the years that you remain
I'll be missing you
I'll be missing you
 

FINALLY

lighters up in the air,
let them know we here
you got your guns in the air
what you got, i aint scare.
 
for the love i do it e e e, ee
for the love i do it e e e
 
throw me in to the dirt
put a gun in my head
let them know, let them know
i aint going no where
 
for the love i do it e e e, ee
for the love i do it e e e
 
oooo finally we here, finally we here
o o o ooooo finally we here, finally we here
 
Hey now lets go go go, ole ole olee,
hamo ba yekawa, bale bale
Don't stop lets go go go, ole ole olee,
Azadi Kurdistan, bale bale
 
who, who ma, whats my name
I'm a rebel i aint playing
let them know, that we here
what you got i aint scare.
 
for the love i do it e e e, ee
for the love i do it e e e
 
put me in anywhere
amma show you what i am made of,
Through me into the flames
I'm come up like a Phoenix
 
for the love i do it e e e, ee
for the love i do it e e e
 
oooo finally we here, finally we here
o o o ooooo finally we here, finally we here
 
Hey now lets go go go, ole ole olee,
hamo ba yekawa, bale bale
Don't stop lets go go go, ole ole olee,
Azadi Kurdistan, bale bale
 
all the lost, the fallen angeles,
finally azadi for fallen angeles
 
hamo ba yekawa, bale bale
azadi kurdistan, bale bale,
hamo ba yekawa bale bale
bale bale, bale bale
 
hamo ba yekawa, bale bale
azadi kurdistan, bale bale,
hamo ba yekawa bale bale
bale bale, bale bale
 
finally, azadi, e e e e
azadi, finally, finally.
 

Desire

Oh, lecherousness
I madly obsess
How I miss the heat
Of skin so soft and sweet
 
[Refrain:]
It’s you I desire
It’s you I desire
 
I hunger and thirst
Naturally cursed
Never satisfied
Until the day I die
 
[Refrain:]
It’s you I desire
Whether it’s lose or win
It’s you I desire
And I can’t help but give in
It’s you I desire
It’s you I desire
 
You know what I’m thinking of
You know what I’m thinking of
You know what I’m thinking of
 
[Refrain:]
It’s you I desire
Whether it’s lose or win
It’s you I desire
And I can’t help but give in
It’s you I admire
It’s you I desire
 

Pages