Paroles de chansons

Nombre de résultats: 38494

Break it to me

(Break it to me)
(Break it to me)
(Break it to me)
 
Don't dress it up
Don't beat around the bush and don't
Cover it up but don't push it underground and don't
Keep it inside and don't
Edit and redact and no
Dumbing it down
Don't fake it
Just
 
(Break it to me)
(Break it to me)
(Break it to me)
 
I can't handle the truth
I can cope with whatever you're holding back
No need to sugar coat
Just
 
(Break it to me)
(Break it to me)
(Break it to me)
 
I know how to mend
I can rise high above the ashes
I'll re-invent
I will re-emerge
Reborn
 
(Break it to me)
(Break it to me)
 
Don't dress it up
Don't beat around the bush and don't
Cover it up but don't push it underground and don't
Keep it inside and don't
Edit and redact and no
Dumbing it down
Don't fake it
Just
 
(Break it to me)
(Just break it to me)
 
I know how to mend
I can rise high above the ashes
I'll re-invent
I will re-emerge
Reborn
 
(Break it to me)
(Break it to me)
(Break it to me)
 
(Break it to me)
(Break it to me)
(Break it to me)
 

Girl on the Wing

One wound up punch of intuition
Lays flat my whole take on us
You're the girl on the wing of a barnstormer
The tidal rabbit who came of age before her time
Could have been so good-natured
If I'd relented when you insisted
But we've been backed against
All nature's walls for too long
You felt abandoned by me
I recall the sunshine as you were melting
And though the comedy softens the fall
They still hear us with their ears to the wall
I sold all my evil motives
No icicles stuck in my hide
I'm through with riddles, I know we're little
Just help me feel warm inside
Before we take this ride and let it slide
Into the cracks where fall and winter collide
I surrender all my gall in a song of modern love
Remember you're the one who summoned me above any other kind
Any other kind
Could have been so good-natured
If you'd relented when I insisted
We take a week off, let the garden grow by itself
And let the gluttons fill themselves with all the worst of the gory nineties
And though the comedy softens the fall, we still fall short
Before we take this ride and let it slide
Into the cracks where fall and winter collide
I surrender all my gall in a song of modern love
Remember you're the one who summoned me above any other kind
Any other kind
 

If I had words

If I had words to make a day for you,
I'd sing you a morning golden & true
I would make this day last for all time
then fill the night deep in moonshine
 

Religion Vision

Belief's , not in a building
Nor' in a bend of knee
As long i shall breath, for i... found in the morality it is
Found among thee deeds not just thoughts
At times among words
Gently layered , carefully matured
 
Belief not written in a book
Nor' spoken , but given through our brethren
Conscience , and at las' allowance
Although basic things teached they can be ...
Finally are we the one's to see ...
Too chose right from wrong
And so at las' within my say , a conclusion i owe
And so it is, and so i see , My belief's within my soul
So shall it be , within thee, ...
As most sincere and more profound thing there can be
 

Black Eyes

Black eyes open wide
It's time to testify
There's no room for lies
And everyone's waitin' for you
 
And I'm gone sittin' by the phone and I'm all alone by the wayside
And I'm gone sittin' by the phone and I'm all alone by the wayside
 
By the wayside
I'm by the wayside
I'm by the wayside
 
Too far gone and I'm by the phone
And I'm all alone and I'm off alone by the wayside
 
I'm by the wayside
I'm by the wayside
I'm by the wayside
 
By the wayside
By the wayside
By the wayside
 
I'm by the wayside
By the wayside
By the wayside
 
Black eyes open wide
It's time to testify
There's no room for lies
And everyone's waitin' for you
Everyone's lookin' at you
Everyone's lookin' at you
Everyone's waiting for you
Everyone's waiting for you
 

Alibi

Don't ask me 'bout tomorrow
Or tell me about my past
My heart is yours to borrow
Ain't nothing meant to last
 
I ain't lyin'
I don't lie
Without an alibi
 
Don't ask too many questions
You don't want answers too
You don't like my direction
Hey, I won't follow you
 
I ain't lyin'
I don't lie
Without an alibi
 
I don't mind dyin', daddy
That I have to run away
Look at me in the eyes
There ain't no other way
So woman, if I tell you that I love you, be okay
 
'Cause I ain't lyin'
I don't lie
Without an alibi
 
I love you in the morning
And when the day is done
But if you want my freedom
You know I'm bound to run
 
I ain't lyin'
I don't lie
Without an alibi
 
I don't mind dyin', daddy
That I have to run away
Look at me in the eyes
There ain't no other way
So woman, if I tell you that I love you, be okay
 
'Cause I ain't lyin'
I don't lie
Without an alibi
 

Too Far Gone

Please don't tell me I'm too far gone
I can't go on if I ain't living in your arms
Please don't tell me I'm too far gone
I can't go on if I ain't living in your arms
Please don't tell me I'm too far gone
 
Set me free, oh, oh
Set me free, yeah, eh
Set me free, oh, oh
 

Pirate Rap (4kids)

There once was a pirate named Gold Roger, who was the King of the Pirates.
He had fame, power and wealth beyond your wildest dreams.
Before they hung him from the gallows, these were the final words he said.
'My fortune yours for the taking, but you'll have to find it first. I left everything I own in One Piece'
Ever since, pirates from all over the world set sail for the Grand Line searching for One Piece, the treasure that will make their dreams come true.
 
YO-ya-yo, ya-yo
 
Dreamin', don't give it up Luffy
Dreamin', don't give it up Zolo
Dreamin', don't give it up Nami
Dreamin', don't give it give it up give it up give it up give it up give it NO!
 
Here's how the story goes we find out
About a Treasure in the Grand Line
There's no doubt, The pirate who's eye on it
He'll sing I'll be King of the Pirates
I'm gonna be king
 
Ya-yo, ya-yo ya-yo, ho-ho
 
His name is Luffy
That's Monkey D. Luffy
Gonna be king of the pirates!
He's made of rubber
How did that happen?
Yo-ho-ho he took a bite of Gum Gum
 
Ya-yo, ya-yo
 
His name's Zolo he's just like a samurai
and a l-a-d-y Nami's not shy
Usopps' doin' that marksman thing
Sanji's cookin'
Chopper's doctoring
 
Ya-yo, ya-yo, yao-yo, hoo-hoo
 
Set sail for One Piece, it's the name of the treasure in the Grand Line!
 
Ya-yo, ya-yo
 
Set sail for One Piece!
 

I'm Not Giving Up (Just Yet)

Bury me under
The lies that you told me
The secrets that hold me
I'm not giving up just yet
 
The fake smiles you swallow
And when you feel hollow
I'll be right there
I'm not giving up just yet
I'm not giving up just yet
I'm not giving up just yet
 
I'm not giving up just yet
 
When you need a hand
Or a place to land
I'll be right there
I'm not giving up just yet
 
And if you don't feel safe
I'll be a call away
I'll be right there
I'm not giving up just yet
(Just yet)
I'm not giving up just yet
(Just yet)
 

One fine day

She's standing by the waterside, she's waiting for her man
On the evening wind, she hears the whistle blow
It's coming from the factory, she hears it every day
Her soft cheeks flush, he's on his way
 
They're going where the sun is shining
They're going for that silver lining
They're gonna work and make it pay
And she say 'mmm, well, one fine day
 
Spread those wings, fly away'
Now I don't lie, no cold wind and rain
Gonna sail away one fine day
 
Now hope, it springs eternally
At least that's what they say
Boy, it gets hard to feel that way
 
When he sees his little darling hide
The tear with a smile
He say 'come here baby, now don't you cry'
 

Sister Morphine

Here I lie in my hospital bed
Tell me, sister Morphine, when are you coming round again?
Oh, I don't think I can wait that long
Oh, you see that I'm not that strong
 
The scream of the ambulance is sounding in my ears
Tell me, sister Morphine, how long have I been lying here?
What am I doing in this place?
Why does the doctor have no face?
 
Oh, I can't crawl across the floor
Ah, can't you see, Sister Morphine, I'm trying to score
 
Well it just goes to show
Things are not what they seem
Please, sister Morphine, turn my nightmares into dreams
Oh, can't you see I'm fading fast?
And that this shot will be my last
 
Sweet cousin Cocaine, lay your cool cool hand on my head
Ah, come on, sister Morphine, you better make up my bed
'Cause you know and I know in the morning I'll be dead
Yeah, and you can sit around, yeah and you can watch all
The clean white sheets stained red
 

Here Come the Nice

Here come the nice, looking so good
He makes me feel like no one else could
He knows what I want he's got what I need
He's always there if I need some speed
 
[chorus:]
Here come the nice (it's understood)
Here come the nice (he'll make you feel good)
I'd be just like him (if I only could)
(you know you should)
 
You know you should meet the man (the man)
The man gonna help you all he can
You don't need money to be wise
 
[chorus]
 
Here come the nice, looking so cool
Everyone knows the nice is no fool
He'll bring you up, and show you around
He's always there if your feet hit the ground
 
[chorus]
 
You know you got to try to meet the man (the man)
The man's gonna teach you all he can
You don't need money to open your eyes
 
[chorus]
 

White Lines (Don't Do It)

Fun, baby! (Crystal)
 
Freeze! Rock!
 
Aaaaah! Base!
 
(White Lines) Visions, dreams of passion
(Blowing through my mind) And all the while I think of you
(High price) A very strange reaction
(For us to unwind) The more I see, the more I do
(Something like a phenomenon) Baby!
(Telling your body to come along, but white lines blow away)
(Blow! Rock it! Blow!)
 
Ticket to ride, white line highway
Tell all your friends, they can go my way
Pay your toll, sell your soul
Pound-for-pound costs more than gold
The longer you stay, the more you pay
My white line go a long way
Either up your nose or through your vein
With nothing to gain except killing your brain
 
(Freeze! Rock! Freeze! Rock! Freeze! Rock! Freeze! Rock!)
 
Higher, baby
Get higher, baby!
Get higher, baby!
And don't ever come down! (Freebase!)
 
Rang dang diggedy dang di-dang
Diggedy dang di-dang diggedy dang di-dang
 
(White line) pure as the driven snow
(Connected to my mind) and now I'm having fun, baby!
(High price) it's getting kinda low
(Cause it makes you feel so nice) I need some one-on-one, baby!
(Don't let it blow your mind away) Baby!
(And go into your little hideaway ‘cause white lines blow away)
(Blow! Rock it! Blow!)
 
A million magic crystals, painted pure and white
A multi-million dollars almost overnight
Twice as sweet as sugar
Twice as bitter as salt
And if you get hooked, baby
It's nobody else's fault, so don't do it!
 
(Freeze! Rock! Freeze! Rock! Freeze! Rock! Freeze! Rock!)
 
(Ahhh) Higher, baby
(Ahhh) Get higher, baby!
(Ahhh) Get higher, baby!
And don't ever come down! (Freebase!)
 
(Don’t you get too high) don’t you get too high baby!
(Turns you on) you really turn me on and on
(Cause you gotta come down) my temperature is risin’
(When the thrill is gone) no, I don’t want it to go
 
A street kid gets arrested, gonna do some time
He got out three years from now just to commit more crime
A businessman is caught with 24 kilos
He’s out on bail and out of jail
And that’s the way it goes, raah!
 
(Cane! Sugar! Cane! Sugar! Cane!)
 
Athletes rejected, governerds corrected
Gangsters, thugs and smugglers are thoroughly respected
The money gets divided
The women get excited
Now I’m broke and it’s no joke
It’s hard as hell to fight it, don’t buy it!
 
(Freeze! Rock! Freeze! Rock! Freeze! Rock! Freeze! Rock!)
 
Get higher, baby!
(Ahhh) Get higher, girl!
(Ahhh) Get higher, baby!
(Ahhh) Come on!
 
(White Lines) Visions, dreams of passion
(Blowing through my mind) And all the while I think of you
(High price) A very strange reaction
(For us to unwind) The more I see, the more I do
(Something like a phenomenon) Baby!
(Telling your body to come along, but white lines blow away)
(Blow! Rock it! Blow!)
 
Little Jack Horner sitting on the corner
With no shoes and clothes
This ain't funny, but he took his money
And sniffed it up his nose
 
(Hey man, you wanna cop some blow?)
(Sure, what you got, dust, flakes or rocks?)
(I got China White, Mother of Pearl, Ivory Flake, what you need?)
(Well yeah, well let me check it out man, just let me get a freeze)
(Go ahead man, stuff I got should kill ya!)
Don't do it!
(Yeah man th-that’s that’s raw, woah..)
 
Don't do it!
 

Ava

Two oceans in between us
And I wait for shore
There's a gate I see
There's a way for me
 
Now this one sits here
And whispers things to me
Now I got the Devil inside
This one made a pig of me
This wall is primal, my grinding jaw
 
The headache of the necktie on my bedroom door
My conscience burning
My eyes are too
Cuddled up with a heart condemned
Does she love you? And, I swear I do
 
This world is rabid, this world is through
Follow me through an empty chamber
I'm sleeping next to someone new
 
My conscience burning, my beastly roar
The headache of the necktie on my bedroom door
I'm such a coward, these retched things I do
Disgrace and treachery and the sickness that I know is true
 
This world is learning, this world is pure
 
She can be my Valentine underneath my sheets on the bedroom floor
 
Gonna push her down
Gonna spread her out
Gonna taste her tongue
Gonna suck my blood
Gonna borrow mine
Gonna shape my love
Gonna make her try
I don't have anything
 

Day of Your Beliefs

I can hear your yearnings
Your anguished cries
Let the nourishment pass you by
As it leaves you without
Without a trace
It leaves you without the scars
 
It's a day of the ruins
The time of your relief
It's a day of the judgments
The day of your beliefs
 
Bitter is the end
The end of your cry
Let your nourishment pass you by
It'll leave you without
Without your faith
It'll leave you without your grace
 
It's a day of the ruins
The time of your relief
It's a day of the judgments
The day of your beliefs
 

Worth It

Sometimes we like to act with our actions before words
With something to fight against
(FIGHT AGAINST)
But in the end we have to ask
Was it something to fight against?
(FIGHT AGAINST)
 
Sometimes you see the light
You see straight through the fight and you know whats right
(And you know whats right)
But then again sometimes its always dark and then we have to ask
'Was it really worth it?'
 
And every time we fight for whats wrong and right
We have to open up our eyes and see whats really worth it
And every time we die for something that we fight
Why do we live and lie for something really worth it?
 
Is it really worth it?
 
Only time will tell if we made the choice if this was worth it?
And then the lies will show that this all was right
And we were left to fight
 
And every time we fight for whats wrong and right
We have to open up our eyes and see whats really worth it
And every time we die for something that we fight
Why do we live and lie for something really worth it?
And every time we fight for whats wrong and right
We have to open up our eyes and see whats really worth it
And every time we die for something that we fight
Why do we live and lie for something really worth it?
 
Take my hand and we will fight for something
We will make sure it worth something
Will You stand by
By my side?
Will We Fight?
We will fight!
We will fight forever if we believe this is worth it
Will we fight?
(If we believe)
We will fight
(This is worth it)
We will have no regrets
Have no regrets
 

Best Man

[Intro]
Wheezy Beatz
MWA Music
Four bombs, babyC4
 
[Chorus: Quavo]
Left hand (Left hand)
Cook up grams with the left hand
(Cook up grams with the left hand)
Count up bands with my best mans
Count up bands with my best mans
Cookin' up grams with the left hand, left hand
Count up bands with my best mans
Count up bands with both of my hands
Shouts out go out to all of my fans
 
[Verse 1: Quavo]
Save me some in the bowl
Just to go all outta control
Used to have dreams of Final Four (Dreams)
Until I went all around the globe (Globe)
Then the feds hit my door (Feds)
I had to flush the work right down the commode (Flush)
Trap life (trap), rap life (Rap)
If you don't know now then you'll never know
Back then that's all I wanted
Split it up with all my brothers
Told 'em we gon' kill our opponents
Just because they never loved us, no
You want me to look back when you left us? No
Niggas on the Nawf can't leave the bando
Stayed down in the trap, tryna free the North Pole
Most niggas out here beggin' please to get on
Oh, no, not my gang, yeah, you know we build strong
Migo Gang, we built strong
 
[Chorus: Quavo & Travis Scott]
Left hand (Left hand)
Cook up grams with the left hand
(Cook up grams with the left hand)
Count up bands with my best mans (Best man)
Count up bands with my best mans (Yeah!)
Cookin' up grams with the left hand
(Cook up grams with the left hand)
Count up bands with my best mans
Count up bands with both of my hands
Shout out goes out to all of my fans
 
[Verse 2: Travis Scott]
Best man had been my brother, took the fire, took the cover, uh
Can't tell us apart, but different fathers, different mothers
We got caught smokin' weed, we tried to hide the shit
But we like Swizz and DMX, we ruff ride the shit
I bumped the Ye and Screw tapes, you bumped the knowledge shit
We was both presidents, fuck the politics
We took two bright Lambs on a speed chase
It's like a thousand on the dash on the freeway, yeah
Best man (Best man) best man
R.I.P. to Ben Franklin, that's my best friend
My girl got that ass, she a Texan
She can bounce it up and down with her left leg
Tell me what gang is you reppin'
 
[Chorus: Quavo & Travis Scott]
Left hand (right hand)
Cook up grams with the left hand
(Cook up grams with the left hand)
Count up bands with my best mans
Count up bands with my best mans (Best mans)
Cookin' up grams with the left hand (Yeah, best man)
Cookin' up grams with the left hand
(Cook up grams with the left hand)
Count up bands with my best mans
Count up bands with both of my hands (Both hands)
Shout outs go out to all of my fans
 
[Outro: Quavo]
Dropped out of school
Graduated from the streets
Countin' up the bands
Just my brothers and me
Dropped out of school
Graduated from the streets
Countin' up the bands
Just my brothers and me
I didn't have the best plans
But I count them bands, my brother the best man
I didn't have the best plans
The best plan
 

Saint Laurent Mask

[Intro: Quavo]
Yeah, yeah
It's like a whole different world, ooh
Buddah Bless this beat
 
[Chorus: Quavo]
Yeah (yeah), yeah, yeah (yeah), yeah
Saint Laurent Mask, yeah
Yeah, yeah (yeah), yeah, yeah (yeah), yeah
Pull up with a broom, do a street sweep (sweep sweep)
She addicted to CC (Coco)
Swag on repeat (drip drip)
Day by the day (day by the day)
Countin' that bag on the low (bag)
Count that bag on the floor (bag)
Stack it up 'til you get more (stack it up)
Stack it up 'til it get mold (stack it up)
Stack it up 'til it get mold
Stack it up 'til it get mold
 
[Verse 1: Travis Scott]
Ain't givin' out no freebee's
Swipe with the digital CC
Come get high, my teepee
Take them bars, no 3G, yeah
Live fast, live life easy
Pour a 'lil drop in my sweet tea
X-rated, no PG
Your ex-nigga on creepy
 
[Refrain: Quavo]
She don't wanna keep 'em
She fuck 'em then leave 'em (smash)
She hope I hit her (brr brr)
She hope I beep her (hope I beep her)
She want me to get her a bag, a house, maybe a Beamer (skrr skrr)
I might say some shit out of my mouth, but still won't leave her
 
[Verse 2: Travis Scott]
I might say some shit out of my mouth, call my paralegal
I did done some shit in my life ridin' in that Regal
Go Mel Gibson, Danny Glover, that shit lethal
Can't live backwards, live life, that shit evil
 
[Verse 3: Quavo]
Mask and grab the safe (mask)
I bet you niggas can’t re-up (no)
Bulletproof Wraith, safe (bulletproof)
Recline it, I let my seat up (dope)
Huncho Jack, we the robbers (brrt)
Huncho Jack, got a chopper (Huncho)
You might want to keep this film rollin'
Huncho Jack, won an Oscar (hey)
 
[Chorus: Quavo]
Yeah (yeah), yeah, yeah (yeah), yeah
Saint Laurent Mask, yeah
Yeah, yeah (yeah), yeah, yeah (yeah), yeah
Pull up with a broom, do a street sweep (sweep, sweep)
She addicted to CC (Coco)
Swag on repeat (drip drip)
Day by the day (day by the day)
Counting that bag on the low (bag)
Count that bag on the floor (bag)
Stack it up 'til you get more (stack it up)
Stack it up 'til it get mold (stack it up)
Stack it up 'til it get mold
Stack it up 'til it get mold
 
[Bridge: Quavo]
Stack it, stack it, stack it
Stack it, stack it, stack it
Wrap it up, put it in the plastic
Wrap it up, wrap it up, put it in the plastic
 
[Refrain: Quavo]
She don't wanna keep 'em
She fuck and then leave 'em
She hope I hit her
She hope I beep her
She want me to get her a bag, a house, maybe a Beamer
I might say some shit out of my mouth, but still won't leave her
 

Symmetry

Heard your voice in my head
Saying, 'Don't be afraid to tell the truth'
I should have held my tongue
Now I'm laying in bed
All alone, and I can hardly move
Thinking what I've done
 
But we play games
And we make shapes
On different sides
And we prefer
All our colors
Outside the lines
 
We fight each other like oil and water
But you and me got chemistry
And if we scatter, it doesn't matter
'Cause you and me got symmetry
 
When you talk like you do
You should know it shows up on my face
When you're not around
But I'll break all the rules
If you hold me, and you tell me all the ways
You'll take away the doubt
 
But we play games
And we make shapes
On different sides
And we prefer
All our colors
Outside the lines
 
We fight each other like oil and water
But you and me got chemistry
And if we scatter, it doesn't matter
'Cause you and me got symmetry
 
Oh, oh, you and me got symmetry
Oh, oh, you and me got symmetry
 

Fast As You

Maybe someday I'll be strong
Maybe it won't be long
I'll be the one who's tough
You'll be the one who's got it rough
It won't be long
And maybe I'll be real strong
 
Maybe I'll do things right
Maybe I'll start tonight
You'll learn to cry like me
Baby, let's just wait and see
Maybe I'll start tonight
To do things right
 
You'll control me
And oh so boldly
Rule me till I'm free
The pain that shakes me
Finally makes me
Get up off of my knees
Yeah, yeah, yeah, yeah
 
Maybe I'll be fast as you
Maybe I'll break hearts too
But I think you'll slow down
When your turn to hurt comes around
Maybe I'll break hearts
And be as fast as you
 
You'll control me
And oh so boldly
Rule me till I'm free
The pain that shakes me
Finally makes me
Get up off of my knees
Yeah, yeah, yeah, yeah
 
Maybe I'll be fast as you
Maybe I'll break hearts too
But I think you'll slow down
When your turn to hurt comes around
Maybe I'll break hearts
And be as fast as you
Maybe I'll break hearts
And be as fast as you
 
Oh, sucker
 

Avant la bagarre

Pour bien fêter mes 20 ans
Tu as voulu venir ici
Là où je venais souvent
Avec mes amis
 
Je te dis fais attention
Si nous allons dans cet endroit
Je reverrai ce garçon
Mon flirt d'autrefois
 
Avant la bagarre
Je te préviens
Avant la bagarre
Réfléchis bien
Car il est bien plus grand que toi
Reste assis non non n'y va pas, n'y va pas
 
Ne fais pas ces yeux méchants
Non car tu ne lui fais pas peur
C'est toi le seul maintenant
Que j'ai dans mon cœur
 
Avant la bagarre
Je te préviens
Avant la bagarre
Réfléchit bien
Car il est bien plus grand que toi
Reste assis non non n'y va pas, n'y va pas
 
Je n'aime pas ton regard
Je sens bien que ça va chauffer
Maintenant il est trop tard
Pour vous séparer
 
Oh voici la bagarre
Que tu cherchais
Pendant la bagarre
Moi je m'en vais
 
Que le vainqueur de ce combat
Téléphone demain chez moi
Que le vainqueur de ce combat
Téléphone demain chez moi
 

En Méditerranée

Sous le ciel de Provence,
On dit qu'une baleine
A passé ses vacances
Cachée dans le port de Marseille.
Histoire de Marseillais,
Je n'y crois pas c'est vrai.
Mais ce sacré soleil a tapé
Si fort tout l'été
Que j'ai envie de t'emmener
 
Là-bas, en Méditerranée,
Là-bas, c'est l'été toute l'année.
On ira au marché le matin
Acheter des fleurs et du thym.
Là-bas, on vit sous les palmiers.
Viens voir l'été toute l'année.
 
Sous le ciel de Provence,
En fin d'après-midi
On joue à la pétanque
Entre voisins et entre amis.
On la pointe, on la manque
Et on boit l'apéro.
A demain la revanche,
6h devant le casino,
On vient toujours se retrouver
 
Là-bas, en Méditerranée,
Là-bas, c'est l'été toute l'année.
On prendra le bateau tous les deux,
Je serai amoureux de toi.
Là-bas, on vit sous le ciel bleu
Viens-voir l'été toute l'année.
 
Sous le ciel de Provence,
Où chante les cigales
Je revois mon enfance
Monsieur Pagnol, Monsieur Mistral.
Et sous un parasol
On vient dîner le soir.
Bronzés et fatigués
On écoute les joueurs de guitare.
On a tous envie de chanter
 
Là-bas, en Méditerranée
Là-bas, c'est l'été toute l'année
On vivra à l'hôtel tous les deux
Je serai amoureux de toi.
Là-bas, en Méditerranée
Là-bas, c'est l'été toute l'année
On ira au marché le matin
Acheter des fleurs et du thym.
Là-bas, en Méditerranée
Là-bas, c'est l'été toute l'année
On prendra le bateau tous les deux
Je serai amoureux de toi.
Là-bas, en Méditerranée
Là-bas, c'est l'été toute l'année.
 

La famille, la famille

[Intro]
La famille, la famille, la famille
La famille, la famille
La famille, la famille, la famille
La famille
 
[Couplet 1]
Assis au milieu d'une salle des fêtes qui pue l'moisi
Un an après avoir avoué qu'j'déteste ces fêtes de famille
J'pensais jamais revenir, c'est comme si j'étais jamais parti
J'crois même que tata réutilise les mêmes verres en plastique
J'ai cru qu'la famille allait m'lyncher
La moitié m'a dit qu'ça les fait marrer, l'autre agit comme si j'avais rien fait
Combien d'fois j'les ai défoncés dans mes textes ?
Pourquoi j'écris la même merde que les comédies françaises que j'déteste ?
C'est quand on risque de perdre les choses qu'on comprend leur valeur
J'suis émotif, j'aurais pas dû attaquer l'punch à quatre heures
C'est fou à quel point j'suis soulagé qu'personne fasse la gueule
Si personne me demande de chanter, j'crois qu'j'vais l'faire tout seul
 
[Refrain]
J'aimerais faire un discours parce que j'ai bu
Levez tous vos verres, j'aimerais dire un truc
Pour les bons et les moments gênants qu'on a vécus
Pour tous ceux qu'on verra jamais plus
J'aimerais rappeler qu'on aurait pu trouver des excuses
Mais on s'retrouve ensemble dans un coin perdu
Quoi qu'on en pense, une chose est sûre
On restera la meilleure famille qu'on n'ait jamais eue
 
[Couplet 2]
On va s'faire chier si j'vous fais des excuses
Souvent, j'parle des disputes de fins d'repas, j'aimerais parler des débuts
Quand Christian jouait l'Père Noël, jusqu'à dix ans, j'y ai cru
Le jour où Nico m'expliquait pourquoi ses Nike ont des bulles
Bien sûr, personne aime voir son père faire des blagues de cul
Mais, bizarrement, c'est l'genre de blagues grâce auxquelles j'suis connu
Les parties d'foot avec les cousins m'ont appris un truc
C'est qu'on a besoin que d'deux cailloux pour avoir un but
J'y ai pas cru quand tata m'a offert Mega Man
J'avais même pas la Mega Drive, j'kiffais rien qu'de regarder la boîte
Quand vous dansiez la chenille, j'rêvais d'être né autre part
Comment j'ai fait pour pas voir que tout l'monde s'amusait sauf moi ?
La fois où tonton allait mal et qu'il a pas fait d'blague
J'ai compris qu'même si elles sont nazes, il vaut mieux qu'il les fasse
Pour fêter mon permis, il m'a prêté son Escort, un vrai choc
Tellement fier, j'ai décapoté sous la flotte
Bruno a sauvé des hivers avec son Caméscope
Si y'avait eu YouTube, j'te jure qu'on aurait percé, à l'époque
En fait, j'en rajoute, c'était nul, on aurait fait un flop
Ma mère était affligée mais elle disait qu'elle trouvait ça top
À toutes ces générations mariées trop tôt
Qui m'donnent espoir quand j'vois les couples vieillir ensemble sur les photos
Moi aussi, j'me sens vieux quand j'discute avec Paulo
Mais il m'fait découvrir ces nouveaux rappeurs à qui j'ai pompé trop d'flow
J'sais qu'son père est pas vraiment raciste, juste méchamment naïf
Il a plus l'choix depuis qu'la famille a des branches en Afrique
Mon beau-frère la pelote beaucoup mais prend soin d'ma frangine
Et, vu qu'elle boit pas c'soir, j'ai l'impression qu'la famille s’agrandit
On fera la fête en famille tant qu'on sera en vie, j'vous l'garantis
La prochaine fois, c'est moi qui lance la chenille, mamie, sois tranquille
 
[Pont 1]
Le punch est dégueulasse parce que c'est moi qui l'ai fait
 
[Refrain]
J'aimerais faire un discours parce que j'ai bu
Levez tous vos verres, j'aimerais dire un truc
Pour les bons et les moments gênants qu'on a vécus
Pour tous ceux qu'on verra jamais plus
J'aimerais rappeler qu'on aurait pu trouver des excuses
Mais on s'retrouve ensemble dans un coin perdu
Quoi qu'on en pense, une chose est sûre
On restera la meilleure famille qu'on n'ait jamais eue
 
[Pont 2]
On aurait pu trouver des excuses
Mais on s'retrouve ensemble dans un coin perdu
Quoi qu'on en pense, une chose est sûre
On restera la meilleure famille qu'on n'ait jamais eue
 
[Outro]
La famille, la famille, la famille
La famille, la famille
La famille, la famille, la famille
La famille
 

Épilogue

Ma vie, c'est d'trouver les mots justes
Ma vie, c'est d'trouver les soluces
J'essaie d'activer les bonus
La famille, les amis m'propulsent
J'sais qu'j'arrive à rester focus
Car, derrière, l'équipe est robuste
J'donnerai jusqu'au dernier globule
Ma vie, c'est d'trouver des formules
Remonte le temps, retour à la base :
Les cours, les vacances à Palavas
Auto-persuadé d'avoir la poisse
J'écris des textes où j'trouve pas ma place
J'suis né au même endroit qu'Balavoine
Adolescent naïf, maladroit
Arrogant et timide à la fois
Paroles hardcore comme une carapace
Fast-forward deux fois dix ans
Dimanche soir, deuxième nuit blanche
J'écris comme une sorte de vidange
Juste avant d'embrasser l'silence
J'veux plus jamais nier les évidences
J'sais qu'il va falloir prendre mes distances
J'sais qu'si tu tires sur les ambulances
Faudra t'emmener tout seul aux urgences
J'ai fait des erreurs et j'en ferai d'autres
Mais j'veux plus jamais faire semblant d'être amnésique
Quand tout l'monde te prend pour un connard
Et t'es l'seul à qui personne l'avait jamais dit
J'suis la solitude des lendemains d'fête
Après chaque concert, à chaque fois qu'la salle est vide
J'aimerais dire à mon pote
Qu'on s'remet mieux d'une rupture que d'une rupture d'anévrisme
La vie passe en un clin d'œil
J'veux plus battre des cils, passer des paquets d'billes
Aux sachets d'weed, j'ai grandi sur du métal et du R&B
Avec les films des frères Farrelly
J'en ai marre de chanter la déprime
Déso' les enfants du marketing
Chef d'entreprise, j'rapperai pas des chiffres
J'ai commencé sur des break-beat
Quand j'rêvais d'une prod' de Mehdi
J'suis pressé, l'passé resurgit
J'vais dire trainspotting Begbie
J'ai bu des litres, j'ai vomi des litres
Auto-détruit, j'veux m'auto-guérir
Sangoku, j'veux rallier mes ennemis
Devant l'ordi' jusqu'à l'épilepsie
Pas besoin de m'dire 'merci'
J'suis l'premier qu'ça divertit
J'pensais jamais m'investir jusqu'à c'que j'rencontre une fille
En soirée, que j'voulais revoir le jour d'après
Et l'jour d'après, et tous les jours d'après
C'est la deuxième fois qu'une femme me porte
J'renais, j'ai trouvé une deuxième force
Nouveau jour, nouvelle ère, nouvel ordre
J'fabriquerai pas des nouveaux remords
Ça y est, j'ai fait l'deuil d'une époque
J'sais qu'des fois vaut mieux changer d'décor
J'sais qu'on peut s'voir moins et rester potes
J'sais qu'ça demande juste un peu plus d'efforts
Ça fait bizarre de voir les gens changer quand tu les as vus grandir
Mais j'vais plus m'inquiéter pour les choses sur lesquelles je sais qu'j'aurai jamais d'emprise
J'sais qu'j'dois pardonner, sinon la rancune continuera sa hantise
Qu'c'est difficile de trouver la limite entre casser les couilles et la franchise
J'devrais déjà être papa
Si j'étais pas naze les rares soirs où j'taffe pas
C'est l'heure de quitter Paname
Choisir qui sera là l'soir de mon mariage
J'veux plus calculer, j'déteste les maths
Les discours changent avec qui tu parles
J'sais qu'on sous-estime l'emprise du mal
Qu'les fabricants d'armes méritent une balle
J'me méfie d'la bonté des psychopathes
De rentrer chez moi, voir des gyrophares
J'veux plus jouer mon avenir à pile ou face
Avec le feu ou les pyromanes
J'crois plus aux discours des mecs bavards
Aux résolutions sous l'pied d'un arbre
Mes réseaux n'affichent pas mes états d'âme
Des hauts et des bas, mais j'ferai d'l'escalade
J'fais des montagnes de trucs anecdotiques
J'connais la dépression qui frappe les comiques
Marre d'être celui qu'esquive les discussions sérieuses
En sortant des trucs à moitié gol'-ri
J'ai plus l'angoisse d'être en panne
J'sais qu'la vie m'mettra des grandes claques
J'utilise trop d'inspi' et l'temps passe
Des fantasmes resteront des fantasmes
J'veux laisser une trace, laisser une marque
Que tu puisses porter mes t-shirts fièrement
Qu'on m'prenne dans les bras aux enterrements
Savoir pleurer, dire : 'Je t'aime tellement'
Plus voir l'amour comme une sorte de légende
J'veux apprendre à profiter du présent
J'ai les réponses qu'on trouve pas dans Google
Parler aux aveugles, décrire les couleurs
J'aime faire des tubes
La mélancolie robotique d’auto-tune
Ablaye et Skread, 7th Magnitude :
Toujours là comme une mauvaise habitude
Sept heures, j'enregistre seul à l'hôtel, seul au mini stud'
Sept heures du mat' : j'dois rendre l'épilogue dans sept heures
Y a d'fortes chances que l'son soit jamais mixé
D'ailleurs, y'a d'fortes chances qu'il ait jamais existé
Tout c'que j'sais : certains sont forts pour combler mes failles
D'autres savent bien comment on les exploite
Certaines relations sont néfastes
Parfois, les chemins s'séparent
Mais les erreurs se réparent
Et la ligne d'arrivée est souvent la ligne de départ
 

Excuses ou mensonges

[Intro]
J'ai craché sur le sol, j'ai juré sur ma vie
J'ai donné ma parole, j'ai juré, j'ai promis
J'ai craché sur le sol, j'ai juré sur ma vie
J'ai donné ma parole et puis j'ai tout détruit
 
[Couplet 1]
J'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité
J'ai des excuses tellement belles, tu voudras qu'j'te trahisse pour les écouter
J'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité
J'ai des excuses tellement belles, tu voudras qu'j'te trahisse pour les écouter, dis-moi (dis-moi)
 
[Pré-refrain]
Puisqu'on en est là, dis-moi comment tu veux qu'j'm'en sorte
Puisqu'il est hors de question qu'aucun d'nous deux ne passe la porte
Je l'sais, j'finirai par payer mais la note est bien trop élevée
Désolé, j'vais devoir te piéger car je t'aime
 
[Refrain]
J'ai des mensonges (des mensonges), des mensonges (des mensonges)
Qui rendraient la vérité jalouse
J'ai des excuses (des excuses), des excuses (des excuses)
Si puissantes que tu pardonneras tout
 
[Pont]
Dis-moi c'que tu veux
Dis-moi, j'ai les deux
Dis-moi c'que tu veux, des excuses ou des mensonges, des mensonges ou des excuses
Des excuses ou des mensonges, dis-moi c'que tu veux
 
[Couplet 2]
J'ai des mensonges tellement beaux, tu voudras plus jamais croire la vérité
J'ai des excuses tellement belles, tu voudras qu'j'te trahisse pour les écouter
Dis-moi c'que tu rêves d'entendre
J'te mentirai avec une voix d'enfant
J'traverserais la planète en rampant
J'passerais l'reste de ma vie à faire semblant
Droit dans les yeux, j'te mentirai
Tu verras qu'du feu, de la fumée
Je sais, c'est naze, mais c'est trop tard
C'est comme ça, j'laisserai pas juste une histoire tout gâcher
 
[Pré-refrain]
Puisqu'on en est là, dis-moi comment tu veux qu'j'm'en sorte
Puisqu'il est hors de question qu'aucun d'nous deux ne passe la porte
Je l'sais, j'finirai par payer mais la note est bien trop élevée
Désolé, j'vais devoir te piéger car je t'aime
 
[Refrain]
J'ai des mensonges (des mensonges), des mensonges (des mensonges)
Qui rendraient la vérité jalouse
J'ai des excuses (des excuses), des excuses (des excuses)
Si puissantes que tu pardonneras tout
 
[Pont]
Dis-moi c'que tu veux
Dis-moi, j'ai les deux
Dis-moi c'que tu veux, des excuses ou des mensonges, des mensonges ou des excuses
Des excuses ou des mensonges, dis-moi c'que tu veux
 
[Outro]
S'il te plaît, dis-moi, pourtant, j'aime cette fille-là
Pourquoi j'fais tout pour la faire souffrir ?
S'il te plaît, dis-moi, pourtant, j'aime cette fille-là
Pourquoi j'fais tout pour la faire souffrir ?
 

Fantômes

[Intro]
Hum…
Hey
Mmm..
San..
San , San, San, San, San, San, San, San
Hey, hey
San, San, San, San, San
Hey, San, hey, hey
San, San, San, San
Hey (hey), hey, San
Hey, hey
 
[Couplet 1]
J'essaye plus d'ressusciter des fantôme
Le teint pâle, les dents jaunes
On n'a jamais d'grandes causes
On avait juste des temps d'pause
On m'a dit : 'Maintenant, faut qu'tu sois sérieux
Faut devenir un homme'
J'ai vu des mecs marrants s'prendre au sérieux
Plus jamais faire rire personne
J'ai l'cerveau qui déconne
C'est leurs insultes qui résonnent
Récemment, plus j'me questionne
Plus j'me rapproche de l'exode
Les mecs vieillissent d'viennent pire qu'avant
Etre un homme, c'est garder une part d'enfant
Tu sombres dès qu't'ignores c'que la vie t'apprend
Y'a pas d'raccourci vers le firmament, c'est dur de tenir sa langue
Dans l'lit d'Satan, les dangers portent un visage d'ange
J'sais qu'finalement y'a personne qui m'attend, si j'agis bizarrement
C'est pas qu'j'oublie ma vie d'avant, j'y pense différemment
Y'a pas de psy' sans patient ; leur haine est juste un passe-temps
J'vous baise, soit dit en passant ; j'connais c'qu'on perd en gagnant
Nombreux seraient les absents si y'avait pas d'diamant, sans
Couronne sur la tête, j'm'en battrai les couilles royalement ; San
 
[Refrain]
Bien sûr qu'j'mens quand j'dis qu'j'en ai rien à foutre
Ça serait dommage que tu sois l'seul qui souffre
Han, t'inquiète pas, mes problèmes vont bien
T'inquiète pas, mes problèmes me vont bien
 
[Couplet 2]
Tu t'fous d'ma gueule et j'fais l'mec stupide
J'me fous d'ta gueule mais j'suis plus subtile
T'as pris la confiance, t'es plus lucide
'Désolé, les gars, c'est juste une rime'
Ma vie, c'est comme marcher sur une ligne
J'me barre en couilles quand y'a plus d'surprise
T'es mon amour, elle, c'est juste une fille
J'ai la mélancolie blues du king
J'étais censé t'emmener sur une île
Île-de-France, et nos rêves puent l'urine
Qu'est-ce que j'vais dire à mon futur fils ?
'Désolé mais y'a plus d'futur, file'
Oui, c'est vrai, t'es jolie, mais raconte pas ta vie
C'est vraiment plus la peine
Depuis qu't'as mis en ligne toute ta vie
Tu m'ennuies comme si j't'ai déjà ken'
J'vois plus d'photo, j'vois qu'le négatif
Comme ma plus grande peur, c'est qu'mon verre soit vide
Quand j'roulais trois heures pour une baise rapide
Et qu'ça jouait les divas comme des vieilles actrices
Quand j'bossais trois semaines pour une paire d'Asics
Pour une Air Max 8, pour une veste à zip
Pour un mec raciste, j'voulais faire d'la 'sique
J'voulais refaire ma vie, s'te-plaît, laisse-moi vivre
J'voudrais être naïf, plus croire mon cœur que mes yeux
Voir un Indien dans Paris avec des fleurs, voir un mec amoureux
Mais y'a plus d'magie dans un tour où tu connais les ficelles
On a failli être amis, maintenant, j'sais qu'ça sera juste du business
 
[Outro]
Malgré les beaux habits, les vestes sont réversibles
On restera faux amis, tu peux chercher d'autres cibles
Ils t'appellent 'la famille', pourraient baiser ta fille
Attendent que tu tombes pour te mettre un penalty
Méfie-toi ou tu finiras sous sédatifs
Sois proche de tes ennemis, c'est comme ça, c'est la vie
 

Adieu les filles

[Intro]
Les filles
 
[Couplet 1]
Baisez-vous vous-mêmes
Parce que, moi, j'ai plus l'droit d'vous ken
C'est pas vraiment l'envie qui m'manque
Plus comme si j'avais un flingue sur la tempe
J'me suis casé juste après avoir percé
Comme si j'passais pro et j'me pétais les croisés
Dis-moi comment faire pour m'lever tous les matins
En sachant qu'j'aurais jamais baisé d'mannequin
J'ai des vieux réflexes de puceau à régler
J'baiserais n'importe quelle meuf par curiosité
Les conneries après les concerts, c'est fini
Pour rentrer dans les loges, faut qu'tu suces un vigile
 
[Refrain]
Adieu les filles
 
[Couplet 2]
Arrêtez d'être bonnes
Parce que j'arrêterai jamais d'être un homme
Instagram, c'est devenu Babylone
Arrêtez d'avoir des numéros d'téléphone
Vous savez très bien qu'j'suis facile à séduire
J'ai pas encore de famille, vous voulez la détruire
Vous niquez mes vacances, partout, y'a des pièges
Même en combinaison, vous êtes bonnes dans la neige
À cause de vous, j'ai dû ralentir l'alcool
Déchiré, vous allez m'shooter en plein vol
J'suis toujours à deux verres, à deux textos
Deux DM de mettre ma bite dans un nid à problèmes
 

Mes grands-parents

Des fois, ma grand-mère sort un rôti de son sac à main
Elle fait toujours en sorte que tout l'monde mange à trois fois sa faim
Elle peut vivre six mois sans mettre le pied dans un magasin
Parce que c'est pas donné, un franc est un franc même si tu changes la monnaie
J'ai cru qu'mes grands-parents étaient radins mais c'est pas vraiment vrai
C'est juste qu'ils ont connu la vraie merde, et qu'ils ont peur de manquer
À l'âge où j'goûtais mon premier McFlurry Daim
Mon grand-père braconnait des lapins dans le jardin du noble du coin
À l'âge où j'ai eu mon premier scooter
Mes grands-parents plongeaient dans un ravin quand ils entendaient un réacteur
Ma grand-mère a le même téléphone que ton dealer
Avec son numéro scotché d'ssus même si elle le connait déjà par cœur
Mon grand-père il roule les 'R' : il a l'accent de son patelin
Et ça ressemble bizarrement aux clichés d'un accent africain
Mon grand-père a creusé sa cave à la main
Il m'a déjà mis des grandes tartes en m'disant : 'Fais pas l'malin'
Et il a des doigts, c'est des bites
À force d'y planter des clous, des hameçons, des agrafes et toutes sortes de câbles électriques
Mon grand-père a plein d'phrases philosophiques qu'il répète souvent
Genre : 'Rien n'est illégal si personne n'est au courant'
Mes grands-parents ont souvent l'air un peu flippants
C'est sûrement parce qu'ils connaissent plus de morts que d'vivants
Et aussi parce qu'ils ont potentiellement tué des gens
Chez eux, y'a suffisamment de fusils pour alimenter tout un régiment
Mes grands-mères sont magnifiques sur les photos en noir et blanc
Autour desquelles y'a plein d'objets inutiles, fascinants
Mon grand-père pense que les joueurs de basket sont trop grands
Qu'en cas d'égalité au foot ça d'vrait se jouer au corner gagnant
Quand mon grand-père a passé le permis les feux rouges n'existaient pas
Et les clignotants, c'était ses bras
Mes grands-parents croient en l’évangile
Leurs enfants ont décidé d'laisser Jésus tranquille
Mon grand-père utilise le mot pédé pour dire pédophile
Il s'endort entre les plats comme s'il était sous Lexomil
Mon grand-père a plus d'filtres, il raconte les putes à l'armée
Ma grand-mère lui rappelle qu'à l'époque ils étaient d'jà mariés
Mes grands-parents ont l'disque-dur qui commence à ramer
On f'ra passer les histoires, laissera pas la mémoire s'effacer
 
J'ai suivi beaucoup de chemins
J'ai ouvert de nombreux sentiers
 

Discipline

[Intro]
Discipline, discipline
 
[Couplet]
J'arrive comme pupupup-pudup-pup-pudup-pup
Devine qui vient d'sortir l'album de l'année
J'ai passé 2018 en vol plané
J'suis l'genre de loser qui fait que d'gagner
Hey-hey, hey-hey-hey
Les gamins, fini d'jouer, j'viens pour confisquer la Play
Trop d'porno, on est déséquilibrés
Faut qu'les meufs en mattent plus pour équilibrer, hey
J'ai un pote qui passe son temps à m'gratter
C'bâtard partagerait pas sa 4G
Il m'fait du chantage en disant qu'j'ai changé
Grâce à lui, j'ai d'l'inspi', merci d'me faire chanter
Lalalala, lalalalalalala
Si ton pote chie sur tout l'monde, c'est qu'il fait pareil sur toi
J'arrive sur scène comme ooooh
Pourquoi j'prends la grosse tête comme ça ?
 
[Refrain]
Discipline, discipline, discipline
Discipline, discipline
 
[Couplet 2]
Fils de pute, tu comprends pas qu'j'suis triste
Ma cervelle dans les airs, c'est un feu d'artifice
J'étais un sale geek avant qu'le mot existe
Quand tu peux pas rentrer même quand t'es sur la liste
Difficile de s'rappeler qu'y'a deux manières d'flamber
Quand ma bite fait tout pour m'empêcher d'penser
J'rappais pour me planquer, maintenant, j'rêve de plan B
Amis rappeurs français, vous allez pas m'manquer
Comme envie d'éclater un type au hasard
Envie d'insulter un journaliste trop bavard
Débarquer tard le soir devant leur pavtar
À l’hôpital à cause d'une star, make a wish, bâtard
Que du bonheur, j'vais p't-être finir mon verre
Ou p't-être que c'est l'contraire, c'est lui qui va m'finir
J'vais p't-être finir par terre, j'suis ni gros, ni ton frère
Rester poli, faut l'faire, faut d'la discipline
 
[Refrain]
Discipline, discipline
Discipline
 
[Couplet 3]
Un ancien fan m'a dit : 'T'es trop commercial'
J'lui ai dit : 'J'sais pas c'que ça veut dire, 'trop commercial''
Il a dit : 'Quand tout l'monde aime bien, c'est trop commercial'
J'lui ai dit : 'Tu fais quoi dans la vie ?', il a dit : 'J'suis commercial' (ok)
Faut qu'j'me fasse violence (discipline)
Ces twittos de merde ont trop d'arrogance (discipline)
Les vieilles connaissances prennent vite la confiance (discipline)
Ça va dégager, c'est bientôt la brocante (j'leur apprends la discipline)
J'reviens comme une ex qui t'a fait morfler ('Allô ?')
L'appel que t'aurait pas dû décrocher (brrrrrr)
Fermez vos gueules, j'ai gagné mes procès (he-hey)
Mes textes étaient mieux quand l'juge les posait
Tout l'monde est cool avec moi mais c'est stratégique
J'pensais pas qu'me faire sucer deviendrait pathétique
Avant d'raconter qu'toutes les meufs sont maléfiques
Arrête de les rencontrer dans les carrés vip (oh)
Carré vip (oh), bas résilles (oh), allez-y (oh), j'vais m'barrer vite (ooh)
J'rentre ou j'vais partir en couilles, faut d'la discipline
Trop d'putains d'leggings, trop d'putains d'leggings
J'essaie d'être fidèle mais y'a trop d'putains d'leggings
Redoute le jour où j'perds ma rigueur
J'vais démonter ta pétasse, elle va rentrer dans un Kinder (c'est méchant)
Rentrer dans un Kinder (ça veut rien dire)
Ça sera l'nom du single (n'importe quoi)
Avant, j'jouais des singles (ok)
(Bien joué, ma p'tite gueule)
 

Tout ce que je sais

[Refrain : OrelSan]
J'mets tout c'que j'ai, j'aurai pas d'regret
J'ai mis dix ans pour percer et ça fait dix ans qu'j'le fais
J'sais même pas pourquoi j'le fais, tout c'que j'sais :
Chaque mot peut être le dernier, tout c'que j'sais
 
[Couplet 1 : OrelSan]
C'est mon tour de tourner la roue, woh
Ils sont restés sur place, ils sont partis en couilles, woh
Ceux qu'ont des trucs à s'reprocher sont les plus jaloux, woh
J'trouve ça ridicule mais j'ai quand même signé tes boobs, woh
Avec les Velleda qui servaient pour faire des douilles, woh
Jamais sérieux, pourtant, petit, j'avais peur des clowns, woh
J'en suis devenu un de plus, j'ai peur de rien du tout, yeah
J'voulais devenir pro skater, jusqu'à c'que j'perde un genou, yeah
Donc j'ai fait du son, c'est grâce à l'accident qu't'écoutes
J'suis dans la lune depuis tout p'tit
Vide la canette, fais la toupie
Avnier en gros sur le hoodie
J'ai vu la haine dans les sourires
Vu la tristesse dans les fous rires
Des fois, j'me demande si j'ai tout dit
Mais j'ai jamais dit : 'J'ai tout dit' ; la fête est jamais finie
J'défonce depuis dix ans, mets des bougies sur un space cookie
 
[Refrain : OrelSan]
J'mets tout c'que j'ai, j'aurai pas d'regret
J'ai mis dix ans pour percer et ça fait dix ans qu'j'le fais
J'sais même pas pourquoi j'le fais, tout c'que j'sais :
Chaque mot peut être le dernier, tout c'que j'sais
 
[Pont : OrelSan]
Tout c'que, tout c'que, tout c'que j'sais
 
[Couplet 2 : YBN Crodae]
Pull up in Corvette, I don't have any regrets
Paid off all my debts, all this ice up on my neck
Is causing a ceisure, probably a neasure, sorry about part of my Visa
It's hardly a teaser, party-way diva, smart girl, she a keeper
I cannot think of the damages I did on this planet on daily it's harder to manage
Rolls Royce got in parked in the mansion, everyday I'm talking expansion
What's your life goals? Sir, our night shows
Three words that I never had to say: 'Mama, I'm broke'
And, nigga, I never will, got better skills, age twenty-one, need seven mil'
What a honey bun, who's a clever thrill, how can't you measure real?
I'm real as it gets, still in the VIP, and popping pill in a bit
Killing the shit, till the realest of shits, I know you're feeling this shit
 
[Refrain : OrelSan]
J'aurai pas d'regret
J'ai mis dix ans pour percer et ça fait dix ans qu'j'le fais
J'sais même pas pourquoi j'le fais, tout c'que j'sais :
Chaque mot peut être le dernier, tout c'que j'sais
 
[Pont : OrelSan]
Tout c'que, tout c'que, tout c'que j'sais
 
[Refrain : OrelSan]
J'aurai pas d'regret
J'ai mis dix ans pour percer et ça fait dix ans qu'j'le fais
J'sais même pas pourquoi j'le fais, tout c'que j'sais :
Chaque mot peut être le dernier, tout c'que j'sais
 
[Outro : OrelSan]
Tout c'que, tout c'que, tout c'que j'sais
 

Pages